Vidéos A la une
Hassen Chalghoumi, imam de Drancy, était l'invité de BFM Story. Après l'émotion suscitée par les attentats de Paris au mois de janvier, le ministre de l'Intérieur a dévoilé, ce mercredi 25 février, en Conseil des ministres toute une batterie de mesures pour soutenir l'islam de France. Bernard Cazeneuve a notamment appelé à mettre fin à "l'hystérie collective" et invité à une "parole publique millimétrée, précise, apaisante" sur la religion musulmane. Cette réforme s'articule autour de quatre axes: le dialogue, la formation, la sécurité et la connaissance de l'islam. Une consultation va être organisée avec l'objectif de créer une nouvelle instance consultative et de la réunir avant le ramadan. "Il faut que l'islam trouve sa place au sein de la République et que cette dernière se protège des extrêmes", déclare l'imam de Drancy Hassen Chalghoumi, qui a réagi au plan du gouvernement.
Publicité