Vidéos à la une
Un troisième homme a été inculpé en Belgique pour "participation aux activités d'un groupe terroriste" dans le cadre de l'enquête sur un projet d'attentat "imminent" déjoué en France, a annoncé samedi le parquet fédéral belge.
Société
C'est ce qu'a révélé le Petit Journal de Canal+ jeudi soir, selon lequel une photo en couleur de la DGSI diffusée dans les médias n’est pas celle de l’homme interpellé à Boulogne-Billancourt.  
Société
En garde à vue, l'homme soupçonné d'avoir préparé un attentat "imminent" en France a avancé une surprenante justification concernant son séjour en Turquie. 
Vidéos à la une
Le procureur de la République de Paris, François Molins a déclaré mercredi soir que la perquisition menée à Argenteuil dans le cadre de l'interpellation de Reda Kriket le 23 mars dernier avait "permis de découvrir un arsenal d'armes et d'explosifs d'une ampleur inédite". Des éléments chimiques et électriques permettant la réalisation de bombes ont notamment été découverts."Se trouvait dans l'appartement un coffre-fort contenant six fioles de glycérine acide, 1,3 kilos d'explosifs industriels, 5 fusils d'assaut kalachnikov et leurs chargeurs, un pistolet-mitrailleur d'origine croate, sept armes de poing, une bombe lacrymogène et de très nombreuses munitions", a détaillé François Molins.
Publicité