Politique
A un mois des élections régionales, le gouvernement est accusé par l’opposition d’amateurisme et surtout de ne pas vouloir froisser l’opinion avant le scrutin de décembre.
Publicité