Vidéos à la une
L'examen du projet de loi de financement rectificative de la Sécurité sociale (PLFRSS) débute lundi à l'Assemblée. Il s'agit du deuxième volet du projet de loi de finances rectificative (PLFR) dont le vote solennel aura lieu mardi dans l'hémicycle. Les "frondeurs" socialistes espèrent toujours faire passer leurs amendements. L'aile gauche du PS s'oppose notamment au gel des retraites. Rym Ben Ameur
Vidéos à la une
Le ministre des Finances est venu présenter le projet de loi de finances rectificative " acte 1 du pacte de responsabilité et de solidarité" . Il a insisté sur la mesure fiscale en direction des ménages les plus modestes : un allégement d'impôt dès cet automne. 3.7 millions de foyers fiscaux concernés, "les classes moyennes " martèle le ministre. "Le gouvernement assume cette priroité donnée aux revenus modestes, aux classes moyennes". Michel Sapin qui se veut rassurant " je sais qu'il existe des craintes sur l'impact des ces économies sur la croissance."
Publicité