International
Après avoir recruté des combattants un peu partout dans le monde, Daech a lancé sa première vidéo en mandarin. Le but : attirer des djihadistes chinois. 
Publicité