Vidéos A la une
"On a besoin d'aide." C'est le cri d'alarme de l'un des 150 migrants actuellement bloqués à la frontière franco-italienne. Face à l'afflux exceptionnel de candidats à l'Europe, la préfecture des Alpes-Maritimes multiplie les reconduites à la frontière et renforce son dispositif. En sept jours, 1.439 migrants ont été interpellés dans le département.
Publicité