Vidéos à la une
Pierre était vendredi dernier au Bataclan avec sa soeur et un ami. Ils étaient au balcon. Le jeune homme raconte l'horreur, le mouvement de panique lorsque les terroristes ont commencé à tirer sans s'arrêter. "On a rampé derrière les fauteuils car on voyait les gens tomber. On voyait les impacts de balles sur les murs. Ça tirait dans tous les sens. On entendait gémir. On entendait des gens crier. C'était l'apocalypse", décrit le rescapé.
Publicité