Vidéos à la une
Ce petit primate venu d'Asie est l'une des créatures les plus mignonnes de la Terre. Victime de son apparence, il est traqué pour en faire des...
Vidéos à la une
Le ravisseur présumé du petit Rifki, 4 ans, enlevé samedi à Rennes et retrouvé dimanche en Gironde, a été mis en examen pour enlèvement, séquestration et agression sexuelle sur mineur de moins de 15 ans. Lors de sa garde à vue, il a reconnu s'être livré à des gestes "déplacés" dans les jours qui ont précédé le rapt. L'avocate du suspect a toutefois mis en cause la santé mentale de son client
Société
L’homme soupçonné d’avoir enlevé le garçon de 4 ans à Rennes a déjà été interpellé dans le passé pour des cas d’attouchements sur mineurs.
Vidéos à la une
Le petit Rifki, âgé de 4 ans, enlevé samedi à Rennes a été retrouvé sain et sauf dimanche dans un TGV en gare de Libourne en Gironde. Son ravisseur présumé a quant à lui été arrêté. Cet homme de 24 ans avait déjà été interpellé pour une affaire d'attouchements sur mineurs. Il risque une peine de 30 ans de prison. Sa garde à vue a été prolongée de 24 heures au commissariat de Rennes.
Publicité