Vidéos à la une
Un avion français transportant 206 rescapés du séisme au Népal, dont 26 blessés, s'est posé ce jeudi matin sur le tarmac de l'aéroport de Roissy. Quasiment tous sont français, à l'exception d'une quinzaine de ressortissants allemands, suisses, italiens, portugais ou encore turcs. Le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, était présent pour les accueillir à leur descente d'avion. Une cellule psychologique a été installée dans le terminal 3 de l'aéroport où les rapatriés ont pu attendre leurs proches.
Vidéos à la une
Un avion français transportant 206 rescapés, dont 26 blessés, du séisme au Népal s'est posé ce jeudi matin sur le tarmac de l'aéroport de Roissy. Une fois descendus de l'avion, certains rapatriés se sont plaints de l'encadrement de l'ambassade de France à Katmandou. "Quand elle nous a fermé la porte, il y a l'ambassade d'Angleterre qui nous a accueilli", révèle Laurent, un des rescapés. "C'était lamentable! Il y a beaucoup de Français qui ont dormi dehors. Ils n'ont absolument pas géré", critique le jeune homme. Le rapatrié s'insurge même du "carnaval" au pied de l'avion à Roissy, "avec Fabius qui attend les blessés, les caméras, les photos". "C'est vraiment du foutage de gueule", conclut Laurent.
Publicité