Vidéos A la une
A Bagdad, des musulmans chiites et sunnites ont participé à une veillée en hommage aux 250 victimes de l'attentat qui a frappé la capitale irakienne dimanche dernier, le plus meurtrier depuis l'invasion américaine de de 2003. Les fidèles se sont aussi réunis dans les mosquées de divers pays musulmans comme le Pakistan, la Malaisie ou encore l'Egypte pour les prières de l'Aïd el-Fitr, marquant la fin du mois sacré du ramadan.
Vidéos A la une
Le mois du ramadan a été particulièrement meurtrier à travers le monde. Dans un message audio diffusé sur internet, l'État islamique avait appelé ses partisans à faire de cette période religieuse 'un mois de calamités partout pour les non-croyants.' Le 12 juin, un homme qui se réclame de l'État islamique ouvre le feu dans un bar gay d'Orlando et tue 49 personnes. Le 27 juin, plusieurs attaques visent la ville côtière de Mukalla, au Yémen. Des kamikazes font exploser des bombes qu'ils portent sur eux. Les attentats sont revendiqués par l'État islamique et font 43 morts. Le lendemain, 44 personnes sont tuées et 150 autres blessées dans le triple attentat suicide contre l'aéroport Atatürk d'Istanbul. L'attentat est attribué à l'État islamique. Le premier juillet, vingt personnes sont tuées dans une prise d'otages à Dacca, au Bangladesh. Parmi les victimes, neuf ressortissants italiens dont l'autopsie a révèlé qu'ils ont été torturés. L'État islamique revendique la prise d'otages. L'État islamique revendique également l'attentat de Bagdad qui le premier juillet vise la communauté chiite. L'explosion d'un camion piégé tue au moins 250 personnes. C'est l'attentat le plus meurtrier de ces treize dernières années. Le lendemain de l'attentat de Bagdad, trois attaques suicides sont perpétrées en Arabie Saoudite. L'un des kamikazes déclenche la charge qu'il porte devant la mosquée de Medina alors qu'un autre attentat a lieu près de la mosquée de Qatif, la capitale de la minorité chiite du pays. Sept personnes sont tuées dans ces attentats. 'Pour les organisations terroristes comme l'État islamique, le mois du ramadan est le mois du Djihad' explique le journaliste d'Euronews Riad Muasses. 'Souvent, pour eux, la date anniversaire de la bataille de Badr, le 17è jour du Ramadan, convient le mieux pour un attentat. Pendant le Ramadan, les rassemblements sont nombreux : les attentats peuvent faire un maximum de victimes et c'est ce qui est arrivé à Bagdad dernièrement. Enfin, le message des organisations terroristes est qu'ils peuvent frapper partout, quelles que soient les mesures de sécurité, comme ils l'ont fait à Médine.' Mercredi, les Musulmans à travers le monde ont célébré l'Aïd, la fête qui marque la fin du ramadan et du jeûne qu'ils ont observé du lever au coucher du soleil. Selon les estimations au moins 400 personnes ont été tuées pendant la période du ramadan, dans des attentats attribués à l'État islamique.
Vidéos A la une
Le Ramadan a pris fin mercredi et près d'un milliard de musulmans ont fêté l'Aïd el Fitr. A Bagdad, après l'attentat sanglant de dimanche dernier qui a tué 250 personnes, l'ombre de l'Etat islamique planait sur la célébration de la fin du mois de jeûne. En Syrie, le régime a promis de suspendre les combats contre les rebelles pendant 72 heures. Une annonce saluée par Washington.
Vidéos A la une
Des millions de musulmans à travers le monde célèbrent aujourd'hui l'Aïd-el-Fitr, la fête qui marque la fin d'un mois de ramadan. Une prière a réuni plusieurs centaines de milliers de fidèles à La Mecque en Arabie Saoudite. Le royaume a été frappé par trois attentats suicide il y a deux jours. Dans un discours, le roi a promis d'agir avec une poigne de fer contre les extrémistes. L'Aïd est fêté ce mercredi dans la plupart des pays musulmans, à l'exception notamment de la Turquie et de la Bosnie-Herzégovine où il a été célébré avec un jour d'avance. En Iran, c'est le guide suprême Ali Khameneï qui a prononcé la prière. Le président iranien a souhaité la paix et encouragé l'unité entre les Chiites et les Sunnites. En Malaisie, pays qui compte 60 % de musulmans, ils étaient des milliers à se réunir pour prier à la mosquée de Kuala Lumpur.
Vidéos A la une
Les musulmans du monde entier s'apprêtent à célébrer la fête de l'Aid marquant la fin de Ramadan. Mais dans les camps de réfugiés irakiens comme ceux de Fallouja, à 50 km de Bagdad, la lutte pour la survie reste la priorité. Fuyant les atrocités du groupe Etat islamique, des dizaines de milliers d'habitants s'entassent dans des camps avec le minimum vital. Irak: ne plus revenir à Fallouja 'la ville maudite' https://t.co/ooeGvWi6jE par mojobaghdad et Safamajeed #AFP pic.twitter.com/gBkWeAXNJA- Agence France-Presse (@afpfr) 2 juillet 2016 A plusieurs reprises, le HCR a tiré la sonnette d'alarme sur les conditions de vie de ces réfugiés. Mais rien ne devrait changer avant le mois d'août prochain, au mieux a indiqué l'ONU. 'On vit un enfer, raconte cette mère de famille. On n'a pas d'électricité. On doit attendre des heures pour avoir de l'eau. Il y a de la poussière partout mais on ne peut pas fermer nos tentes car il y fait trop chaud. Mais Dieu merci, nous allons arrêter de jeûner.' 85 000 habitants de Fallouja ont fui la ville ces dernières semaines. Avant d'autoriser leur rapatriement, les autorités irakiennes veulent d'abord s'assurer que la cité, occupée par Daech durant 2 ans et demi, et qui vient d'ête libérée, est désormais bel et bien sécure. Des frappes tuent plus de 150 djihadistes près de Fallouja en Irak https://t.co/DPtCkGaIP2 pic.twitter.com/CaBll9un9S- Le Monde (@lemondefr) 30 juin 2016 Depuis une semaine, les forces spéciales irakiennes avancent prudemment. Une partie de Fallouja pourrait encore être minée. Et ses environs ne sont pas encore totalement sécurisés. [DOCUMENT France3tv] Des journalistes ont pu pénétrer dans Fallouja, libérée de l'EI https://t.co/6VhJaIb98Chttps://t.co/AkKF0nQr6i- francetv info (francetvinfo) 29 juin 2016 Avec Agences
Vidéos A la une
Samedi soir, des dizaines de personnes se sont réunies à Istanbul en soutien aux fans de Radiohead pris pour cible par des islamistes qui leur reprochaient d'avoir écouté de la musique en plein ramadan. La manifestation a été dispersée de façon particulièrement musclée par la police.
Vidéos A la une
A Istanbul, une manifestation a été dispersée samedi soir par la police. Ils étaient des centaines réunis pour dénoncer une attaque menée la veille par des islamistes contre des fans de Radiohead qui écoutaient le dernier album du groupe chez un disquaire, parce qu'ils buvaient de l'alcool pendant le ramadan. La police a utilisé des gaz lacrymogènes dans ce quartier chic de Cihangir. Les manifestants s'étaient réunis pour défendre le droit de boire de l'alcool dans un pays laïc, et dénoncent l'inaction des autorités face à ce genre d'attaques. La veille, une vingtaine d'islamistes ont fait irruption chez ce disquaire, poussant les gens dehors en les insultant et en les frappant. Le gérant sud-coréen aurait depuis été expulsé par le propriétaire.
Société
Une jeune femme de 19 ans a été attaquée au couteau mardi à Rennes. Son agresseur voulait qu’elle lui serve de "sacrifice" pour le ramadan. 
Vidéos A la une
Sites webs/blogs, copiez cette vidéo avec le bouton "Intégrer" ! Si vous voulez télécharger, allez sur http://myreplay.tv/v/AbVqmTaY . Abderrahim Oufaquir, président de l'association "Vendée Maghreb", fait le point sur le ramadan dans la religion musulmane. Plus sur http://wizdeo.com/s/tvvendee . Pour exploitation TV, droits réservés, nous contacter sur http://wizdeo.com/s/banqueimages
Société
A la veille du début de l'Euro 2016, l'équipe de France de football a trouvé un accord avec le staff pour déterminer si les joueurs de confessions musulmanes feront ou pas le ramadan durant la compétition. 
Politique
Dans la nuit de dimanche à lundi, le maire de Bordeaux a publié sur "son" compte Twitter un message souhaitant un bon ramadan "à tous (ses) frères et sœurs en islam". Il dénonce depuis un piratage de son compte.
Société
Une serveuse a été agressée par deux passants lundi midi à Nice. Ses agresseurs n’auraient pas apprécié qu’elle serve de l’alcool à ses clients alors que le ramadan venait de commencer. 
Société
Alors que le ramadan commençait officiellement lundi, la municipalité de Lorette (Loire) a diffusé un message à l’intention de la communauté musulmane qui a beaucoup fait réagir. Découvrez pourquoi. 
Vidéos A la une
En Indonésie comme dans plusieurs autres pays musulmans, c'est par la prière qu'a débuté le mois de ramadan. Le mois de jeûne débute ce lundi ou mardi selon les pays. Plus d'un milliard et demi de musulmans participent durant quatre semaines à ce qui constitue le quatrième pilier de l'islam. Mais dans certains endroits comme dans la bande de Gaza, sous blocus israélien, la célébration sera marquée par les pénuries et des mesures de sécurité très strictes en cette période de vives tensions israélo-palestiniennes. 'Malgré le fait de vivre sous occupation, malgré tout ce qui se passe, les martyrs, les blessés, on profite et on est joyeux pendant le ramadan qui reste une célébration', confie un résident de Hébron. Pas simple pour ceux qui le souhaitent de se rendre à la mosquée al-Aqsa, à Jérusalem, les contrôles de sécurité étant nombreux. A Damas, la capitale syrienne, certains étals sont pleins, mais l'argent manque alors que la guerre n'en finit pas. 'Pour résumer, psychologiquement, les gens vont mal, dit un homme. Deuxièmement, la situation économique ne permet pas aux gens d'acheter des pâtisseries et d'autres choses qui accompagnent normalement la rupture du jeûne.' Dimanche soir, à Barheïn, des fidèles se sont retrouvés sur cette plage pour voir apparaître le premier croissant de la nouvelle lune qui marque l'entrée dans le ramadan. Trente jours durant, ils s'abstiendront de manger et de boire la journée, pour mieux se consacrer aux prières et à la charité.
Vidéos A la une
Invité vendredi de LCI, Tariq Ramadan, auteur du "Génie de l'Islam" (éditions Presses du Châtelet), explique que "les islamistes ne savent pas ce qu'est le jihad". Selon le professeur d'études islamiques contemporaines à l'université d'Oxford, le jihad ne veut pas dire 'guerre sainte', mais "réforme".
Société
Julien Sanchez, le maire de Beaucaire, est accusé par des commerçants musulmans de sa ville d’avoir émis deux arrêts "discriminatoires" en plein mois du Ramadan. Ceux-ci interdisaient l'ouverture des commerces entre 22 heures et 5 heures du matin.
Vidéos A la une
Sites webs/blogs, copiez cette vidéo avec le bouton "Intégrer" ! Si vous voulez télécharger, allez sur http://myreplay.tv/v/uaAsbsCH . Direction La Roche-sur-Yon ...
Vidéos A la une
C'est une véritable tradition en Algérie. L'Eid Mubarak, la fin du Ramadan, est fêtée en fanfare par une course... de dromadaires aux portes du désert. Une course à 50km/h en moyenne et qui génère autant de paris qu'une course équestre classique.
Vidéos A la une
C'est l'une des attaques les plus meurtrières en Irak depuis que l'État islamique occupe le pays. Au moins 90 personnes ont été tuées, dont plusieurs enfants, dans un attentat à la voiture piégée. Le véhicule a explosé vendredi sur un marché de Khan Bani Saad, une ville située à 30 km au nord-est de Bagdad. On dénombre en outre 17 disparus et près de 120 blessés. Le bilan des tués pourrait donc encore augmenter. L'explosion dévastatrice a soufflé plusieurs bâtiments dans cette ville à majorité chiite alors que la population célébrait la fin du ramadan. L'organisation État islamique a revendiqué cet attentat sur des forums jihadistes, expliquant avoir directement visé les musulmans chiites. Le groupe a affirmé que la voiture, conduite par un djihadiste, contenait près de trois tonnes d'explosifs. Suite à cet attentat, les autorités ont décrété un deuil de trois jours dans la province et les festivités de l'Aïd el-Fitr ont été annulées.
Vidéos A la une
C'est un son familier de la vieille ville de Jérusalem, mais qui se fait de plus en plus rare : le musaharati comme on l'appelle, passe devant chaque maison pendant le ramadan pour réveiller les fidèles afin qu'ils prennent le sohor, dernier repas avant l'aube, et le début du jeûne. 'D'abord on a appris qu'il y avait beaucoup de musaharati par le passé. Mais ensuite ce personnage a disparu pendant des années, donc nous voulions raviver cette vieille tradition palestinienne à Jérusalem et en particulier dans la vieille ville', affirme le chanteur Nidal Hijazi. Cette coutume existe dans tout le monde arabe, mais aussi en Turquie. Dans beaucoup d'endroits, elle se perd, le musaharati étant même remplacé par des voitures munies de hauts-parleurs. Mais Jérusalem est une ville de traditions. Le musaharati a donc sans doute encore de beaux jours devant lui.
International
Lundi dernier, la police a arreté cinq jeunes Marocains accusés de ne pas avoir respecté le jeûne du ramadan. Ils risquent plusieurs mois de prison.
Société
Plusieurs attentats ont eu lieu fin juin et un autre aurait été empêché en Grande-Bretagne. Une succession d’attaques qui n’a rien au hasard et qui pourrait même recommencer.
Vidéos A la une
Les musulmans du monde entier respectent un mois de Ramadan du 18 juin au 17 juillet. Les non-musulmans connaissent relativement peu ce rite et se...
Vidéos A la une
Pendant le ramadan, il est interdit de manger ou de s'hydrater. Des millions de musulmans se prêtent au jeûne, mais avec la vague de chaleur, il y a des exceptions. Travailleurs de force et personnes fragiles peuvent absorber un peu d'eau. En 2015, la période de jeûne est la plus longue depuis trentaine d'années.
Vidéos A la une
Un épisode caniculaire touche la France cette semaine et coïncide avec la période de ramadan. Il est difficile pour les musulmans de tenir sous cette chaleur accablante sans boire, ni manger de la journée. La plupart prennent des précautions tandis que pour d'autres, des exceptions sont prévues. Cette vague de chaleur devrait s'atténuer la semaine prochaine. Le ramadan, quant à lui, se poursuit jusqu'à mi-juillet.
Vidéos A la une
Prier sur des rochers, en bord de mer... Comme des millions de musulmans dans le monde, les migrants de Vintimille célèbrent eux aussi depuis hier le ramadan, le mois le mois sacré de l'Islam. Originaires pour la plupart de la Corne de l'Afrique, ces hommes campent depuis plusieurs jours près de la frontière franco-italienne, dans l'espoir de rejoindre la France et les pays du nord de l'Europe. Par la prière, ils espèrent réussir leur quête d'une vie meilleure. 'Tout est très difficile dans mon pays, y compris de manger'', explique ce jeune migrant du Darfour. Pendant ce mois du ramadan, on prie notre Dieu pour qu'il améliore notre situation.'' Pour l'heure, les migrants de Vintimille restent bloqués à la frontière. La police française a renforcé ses contrôles dans les gares de Menton et Nice. Tout clandestin, ayant réussi à passer, est immédiatement refoulé et remis aux autorités italiennes. La France se retranche derrière le droit européen qui stipule que tout demandeur d'asile doit déposer sa demande dans le pays d'entrée en Europe, en l'occurrence ici l'Italie. Rome dénonce l'hypocrisie et le manque de solidarité de ses partenaires. La question des migrants sera abordée fin juin à Bruxelles lors du sommet des chefs d'Etat de l'Union.
Vidéos A la une
En pleine période de ramadan, rencontre avec un lycéen qui nous parle de sa manière de gérer examens et fête religieuse.
Vidéos A la une
Futur président du Conseil français du culte musulman (CFCM), Anouar Kbibech a expliqué sur LCI qu'il était possible de passer des examens tout en respectant le ramadan, à condition de bien dormir et d'avoir une "hygiène alimentaire irréprochable" lors des sept heures de rupture du jeune, le soir.
Vidéos A la une
Le ramadan commence cette semaine pour les musulmans du monde entier. En Indonésie, plus grand pays musulman du monde, les préparatifs vont bon train. Sur ce marché de Jakarta, la capitale, les étals débordent de nourriture, et les prix aussi ont tendance à enfler . 'J'espère qu'à cette occasion les prix ne vont pas augmenter, s'inquiète Sumarni, que les autorités vont veiller à ça. Pour les classes ouvrières comme nous, si c'est trop cher on ne peut pas acheter.' 'C'est l'évènement le plus important de l'année, dit Tumina, alors on ne peut pas le rater, c'est une obligation.' Selon les pays le ramadan devrait commencer jeudi, quand le croissant de lune est visible. C'est un moment de jeûne et de reflexion pour les 1,6 milliard de fidèles. Avec 23% de musulmans sur la planète, l'islam est la deuxième religion au monde.
Vidéos A la une
"Il faut être clair sur la condamnation, dire clairement que ces activités, ces actes de violences extrémistes sont contre les principes de l'Islam." L'islamologue Tariq Ramadan a évoqué au micro de LCP l'attentat qui a visé Charlie Hebdo la semaine dernière. "S'il s'agit de la condamnation de ces actes, de promouvoir la liberté d'expression, de défendre le droit de chacun de dire ce qu'il veut, (alors) oui, il faut le faire. Moi je suis Charlie dans l'expression de ceci." Une position qu'il a néanmoins nuancé : " Je ne suis pas Charlie dans l'instrumentalisation, dans la récupération politique (...) J'ai critiqué les caricatures, les journalistes, j'ai eu des débats avec eux. Je n'étais pas d'accord avec leur façon d'user de leur liberté d'expression, tout en défendant leur droit de le faire. Je ne vais pas changer mon propos après la tragédie. " Ahmed Tazir et Aurélien Ideale

Pages

Publicité