Politique
Selon le "Canard enchaîné", les Républicains "modérés" pourraient créer un nouveau parti de centre-droit après les législatives. 
Vidéos Zapping Télé
Jean-Pierre Raffarin ne tarit pas d'éloges sur Johnny Hallyday, Christophe Dechavanne émue par des candidats victorieux dans Wishlist, le lapsus de Sébastien Folin dans Harry, la petite blague de Nagui sur une candidate handicapée... Découvrez tous ces extraits et bien d'autres dans notre zapping Télé du jour !
Vidéos à la une
Interrogé sur les dernières révélations sur les affaires judiciaires de Nicolas Sarkozy >http://www.lcp.fr/actualites/politi...], Jean-Pierre Raffarin estime que "ça commence à faire beaucoup." "On a le sentiment que toute la République est mobilisée sur les dossiers de Nicolas Sarkozy.", juge l'ancien Premier ministre, avant d'insinuer l'existence d'une "coordination quelque-part (...) une organisation qui vise à compliquer la tache de Nicolas Sarkozy."
Vidéos à la une
"Apaisement". C'était le mot d'ordre du premier bureau politique à l'UMP après l'élection de Nicolas Sarkozy, mercredi 3 décembre. Parmi les décisions, la nomination officielle d'un proche, Daniel Fasquelle, comme trésorier, l'organisation des primaires pour 2017 confiée à Thierry Solère, soutien de Bruno Le Maire.... L'organigramme définitif du parti reste cependant à constituer, il devrait être connu d'ici à la fin de la semaine. Germain Andrieux
Vidéos à la une
Nadine Morano a été surprise en pleine danse avec Jean-Pierre Raffarin par les caméras du Petit Journal. La scène s'est déroulée ce dimanche au campus des jeunes de l'UMP. 
Vidéos à la une
Le trio Juppé-Fillon-Raffarin a été confirmé à la direction de l'UMP lors du bureau politique de mardi. Les sarkozystes sont néanmoins parvenus à imposer Luc Chatel à l'intendance. Le compromis trouvé devrait ramener le calme au sein du parti, du moins jusqu'en novembre. Le Congrès prévu alors aura pour mission de désigner le nouveau président de l'UMP, successeur de Jean-François Copé, dont la démission officielle aura lieu dimanche. Thibaud Le Floch
Vidéos à la une
Ce mardi, l'UMP organise un bureau politique pour fixer la date du prochain congrès et désigner une direction intérimaire. "Je pense que le sigle UMP, après les affaires et la bataille des chefs, a subi véritablement un désastre dans l'opinion publique des Français. Il faut créer un choc salutaire", a déclaré Jacques Myards, député UMP des Yvelines.
Vidéos à la une
Après la défaite aux Européennes et le scandale Bygmalion, l'UMP est au plus mal. Certaines voix (Morano, Guéant) s'élèvent pour réclamer le retour de Nicolas Sarkozy, jugeant le trio Juppé-Fillon-Raffarin illégitime pour diriger l'UMP. Bourdin Direct est une émission d'information dans laquelle interviennent en direct les acteurs de l'actualité.
Publicité