Vidéos A la une
Jean-Pierre Raffarin (UMP) juge "dérisoire" l'emploi de l'article 49.3 de la Constitution sur la loi Macron : "Sortir le 49.3 pour un texte de cette nature, on a l'impression que le gouvernement cherche un bulldozer pour faire des pâtés de sable"raille-t-il, avant d'ajouter : "Finalement, ce texte va trouver de l'importance par la procédure, mais pas par le contenu."
Publicité