Vidéos à la une
L'accord pour la vente de 24 Rafale français à l'Egypte a été signé officiellement lundi. Le coût total de l'exportation est estimé à 5,2 milliards d'euros. Pour le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, c'est "l'ouverture d'un partenariat stratégique" qui s'allie à une "collaboration militaire plus intense". Face à la menace islamique, "nous avons à nous battre contre des menaces qui nous frappent au coeur", a expliqué le ministre.
Vidéos à la une
Selon Noël Mamère, la France est devenue ces dernières années "le troisième marchand d'armes au monde". "On n'a pas à se féliciter d'être devenus des VRP de la mort", indique le député EELV de Gironde, au sujet de la vente des avions Rafale à l'Egypte. Ils ont été vendus à "un dictateur ", regrette Noël Mamère.
Publicité