Société
Le train de vie professionnel de l'actuel PDG de Radio France, quand il était à la tête de l'INA, a été jugé excessif par la Cour des comptes. 
Vidéos à la une
François Hollande a adressé, ce lundi, ses voeux à la jeunesse et aux forces de l'engagement, dans les locaux de Radio France à Paris. Le président de la République en a profité pour rendre hommage au chanteur David Bowie, disparu dans la nuit de dimanche à lundi. "Il a pu représenter pour ma génération ce qu'était la liberté, du moins sur le plan musical", a dit Hollande. Bowie "avait eu cette formule en disant que chacun à un moment de sa vie pouvait être un héros. Il ne s'agit pas de demander à tous les jeunes citoyens d'être des héros, mais de prendre leur part à l'acte que nous posons ensemble aujourd'hui, celui de s'engager" a-t-il déclaré.
Politique
Selon le Canard Enchaîné, François Hollande aurait forcé l'embauche d'une journaliste au sein de France Bleu Pays Basque.
Vidéos à la une
Sites webs/blogs, copiez cette vidéo avec le bouton "Intégrer" ! Si vous voulez télécharger, allez sur http://myreplay.tv/v/7bBwaa8i . Interview de Nicolas Varenne ...
Vidéos à la une
Sites webs/blogs, copiez cette vidéo avec le bouton "Intégrer" ! Si vous voulez télécharger, allez sur http://myreplay.tv/v/wIWs3JMS . Coup de projecteur sur les ...
Vidéos à la une
Ce matin les GG se sont intéressés à l'alerte de la Cour des Comptes par rapport au risque de dépassement du budget de l'année 2015. Ce dérapage est l'occasion parfaite pour notre Grande Gueule Charles Consigny de partager sa volonté de faire privatiser des entreprises publiques qui selon lui sont trop coûteuses et donnent des privilèges indécents à leurs fonctionnaires. Aussi, il pense qu'on a, par le passé, engagé du personnel inutile dans certaines collectivités territoriales.
Vidéos à la une
"C'est très simple : j'ai été nommé pour 5 ans, il m'en reste encore 4. Il faudra poser la question au CSA qui m'a nommé à l'unanimité il y a un an et qui est le seul en mesure de pouvoir me retirer mon mandat...". Dès l'ouverture de son audition, Mathieu Gallet a réaffirmé, malgré les critiques, sa volonté de rester à la tête de Radio France. "Nous ne pourrons pas conduire le chantier de Radio France sans une aide exceptionnelle de l'Etat" Il a ensuite averti que, sans l'aide de l'État, le chantier serait bloqué : " Cette aide, elle est en discussion actuellement entre le gouvernement et Radio France. Sans vouloir anticiper, j'ai tout à fait confiance dans le signal que le gouvernement nous enverra pour bénéficier de cette aide."
Société
Le jeune PDG de Radio France a été complètement réhabilité par le rapport de l’Inspection Générale des Finances (IGF) publié ce lundi.
Société
Alors que la grève a pris fin à Radio France après 28 jours, son PDG a été blanchi par l’Inspection Générale des Finances (IGF).
Vidéos à la une
La grève a été reconduite lundi à Radio France pour une 27e journée ce mardi 14 avril. Les syndicats de la Maison ronde ont envoyé un courrier à la ministre de la Culture, Fleur Pellerin, pour lui demander une prolongation de 24 heures de la médiation, arrivée à son terme dimanche soir. Le médiateur, Dominique-Jean Chertier, a mis sur la table des propositions et conditionné la suite de la médiation à l'acceptation de ces dernières. Sauf qu'elles sont loin de satisfaire l'intersyndicale de Radio France. La principale crispation réside autour du projet de mutualisation des programmes des 44 stations du réseau France Bleu.
Vidéos à la une
Les salariés de Radio France ont voté la poursuite de la grève jusqu'à lundi avant même de rencontrer le médiateur. Nommé jeudi par Fleur Pellerin, la ministre de la Culture, Dominique-Jean Chertier s'est entretenu à huis clos ce vendredi avec les syndicats. "Ma méthode c'est d'abord écouter les gens, essayer de comprendre, de trouver les points par lesquels on puisse identifier les portes de sortie les plus favorables pour tout le monde", a affirmé le médiateur au micro de BFMTV.
Vidéos à la une
La ministre de la Culture Fleur Pellerin a nommé ce jeudi un médiateur à Radio France à la demande des syndicats. Ces derniers ont voté une motion de défiance contre leur PDG Mathieu Gallet. Le mouvement de grève se poursuivra vendredi pour une 23e journée. Invité de BFMTV ce jeudi soir, l'ancien PDG de la maison ronde, Jean-Luc Hees, a reconnu que ce conflit est "difficile pour tout le monde. PDG et salariés vont devoir se serrer la ceinture". Avant d'ajouter que Mathieu Gallet allait "tenir la route. On ne déserte pas, on ne sauve pas" lors d'un conflit social.
Société
Le PDG de Radio France, âgé de 40 ans, fait actuellement l'objet de rumeurs faisant état d'une possible liaison avec le candidat à la présidentielle. Ce dernier a démenti, mais pas Mathieu Gallet.
Vidéos à la une
Après 16 jours d'une grève qui paralyse presque totalement Radio France, les assemblées générales rassemblent toujours autant de personnels. Les revendications n'ont pas changé: les salariés ne veulent pas du plan proposé par leur direction, qui prévoit, entre autres, 200 à 300 départs volontaires. Mis en cause dans sa gestion du groupe, le PDG de Radio France, Mathieu Gallet, sera auditionné mercredi prochain par la commission des affaires culturelles de l'Assemblée nationale.
Société
Depuis plusieurs semaines, le jeune PDG de Radio France est au cœur de nombreuses polémiques concernant des dépenses faramineuses. Ce jeudi, Mathieu Gallet a dénoncé un complot visant à le faire tomber.
Vidéos à la une
Les studios de France Bleu Pays de Savoie installés à Chambéry, sont aussi impactés par la grève chez Radio France qui perdure.
Vidéos à la une
Mercredi, lors des traditionnelles "questions au gouvernement", Franck Riester, le député UMP de Seine-et-Marne, a attaqué le gouvernement : "Cela fait quatorze jours que Radio France est en grève, la situation est grave. (...) Vous ne tenez pas vos engagements budgétaires vis-à-vis de Radio France. Vous détournez les ressources de l'audiovisuel public. C'est votre gouvernement qui est responsable de la situation actuelle à Radio France ! ", lance-t-il, s'appuyant sur un récent rapport de la Cour des comptes. Des attaques qui ont déclenché la colère de la ministre de la Culture et de la Communication : "Le rapport de la Cour des comptes est un réquisitoire accablant sur la gestion de Radio France quand vous étiez aux responsabilités (...). Auparavant, les nominations c'était simple comme un coup de fil du président de la République. Il ne me viendrait pas à l'idée de menacer des journalistes dans les coulisses d'une émission de télévision parce que leurs propos ne nous auraient pas plus". Concernant le dossier de Radio France, Fleur Pellerin a promis "des décisions dans les prochains jours".
Vidéos à la une
"Sa nomination est une erreur de casting." Mercredi, Alexis Bachelay, le député socialiste des Hauts-de-Seine, a demandé la démission de Mathieu Gallet, le président de Radio France. Le groupe est touché depuis le 19 mars par une grève illimitée de ses personnels dans un contexte de réduction budgétaire et après la révélation des sommes engagées par Mathieu Gallet pour assurer sa communication et rénover son bureau. "A mon avis, il y a un devoir d'exemplarité", a assuré Alexis Bachelay, sur le plateau de Parlement'air. "Mathieu Gallet doit prendre ses responsabilités, il n'est plus l'homme de la situation : il doit partir." Arnaud Robinet, le député UMP de la Marne, a également estimé que le président de Radio France se doit d'être "exemplaire" : "Je dis véritablement qu'il doit démissionner. On ne peut pas réformer une maison avec un boulet au pied." >> A lire aussi : VIDEO - Laurent Wauquiez sur Mathieu Gallet : "Quand vous avez aussi peu de sens de l'exemplarité, c'est compliqué de s'occuper de Radio France"
Vidéos à la une
Le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll, a annoncé mercredi que le PDG de Radio France, Mathieu Gallet, avait été une nouvelle fois "convoqué" jeudi matin par la ministre de la Communication, Fleur Pellerin. "Ce que dit le Premier ministre c'est qu'à partir du moment où on est la tête de Radio France, il faut assumer ses responsabilités", a rapporté Stéphane Le Foll.
Société
Rénovation de ses bureaux, embauche de conseillers en image...Le PDG de Radio France, Mathieu Gallet, suscite actuellement la polémique au sujet de nombreuses et faramineuses dépenses.
Vidéos à la une
Les contribuables sont généreux ! Ils ont financé, bien plus qu'un nouveau bureau à 105 000 euros, pour le nouveau PDG de Radio France... Ils ont aussi payé un communicant, à Mathieu Gallet, pour la modique somme de 90 000 euros ! Dans "Merci les Français", Eric Brunet traque tous les gaspillages d'argent public.
Société
Mathieu Gallet a admis ses torts concernant la très chère rénovation de son bureau chez Radio France. Il a également proposé un moratoire sur les prochaines phases du chantier de restauration.
Société
En plus de l'onéreuse rénovation de son bureau, Mathieu Gallet, le PDG de Radio France, a également reçu une voiture neuve à son arrivée.
Vidéos à la une
Le contribuable a financé 100 000 environ de rénovations pour le bureau de Mathieu Gallet, PDG de Radio France. Dans "Merci les Français", Eric Brunet traque tous les gaspillages de l'argent public.
Société
Nommé l’année dernière aux commandes de Radio France, Mathieu Gallet aurait fait rénover son bureau pour la somme de 105 000 euros. Un chiffre qui a du mal à passer quand on sait que la Maison ronde cherche à faire 50 millions d’euros d’économies.
Publicité