Vidéos A la une
C'était une promesse de Manuel Valls après les attentats de janvier et de novembre dernier: l'ouverture d'un centre de "déradicalisation" en France. C'est désormais le cas à Bordeaux où un Centre d'action et de prévention contre la radicalisation des individus (Capri) vient d'ouvrir ses portes. Son but: diffuser un contre-discours pour déconstruire les argumentaires radicaux, former les acteurs du champ social sur les signes de radicalisation et assurer une prise en charge avec psychologues et experts en théologie.
Publicité