Vidéos A la une
Les attentats de Bruxelles ont mis en lumière une nouvelle fois la radicalisation islamiste de jeunes Belges. Ils seraient plusieurs centaines à être allés grossir les rangs de l'Etat Islamique. C'est le cas de Nora qui a quitté la Belgique pour rejoindre l'organisation terroriste en 2013. A peine majeure, elle est partie avec son petit ami, belge lui aussi. "Elle parlait comme un robot, disait se sentir inutile", décrit sa mère qui n'a plus de nouvelles de sa fille. Tous les terroristes liés aux attentats de Bruxelles et de Paris avaient séjourné (ou bien tenté un départ) en Syrie avant leur passage à l'acte. Proportionnellement à sa population, la Belgique est le plus gros fournisseur de recrues européennes pour l'Etat islamique.
Publicité