Vidéos à la une
Radars cabines, radars discriminants, radars tronçons ou radars chantiers... tellement de radars qu'en 2015, près de 20 millions de flashs ont été comptabilisés en 2015 et 13 millions de PV ont été enregistrés.
Vidéos à la une
Depuis 2011, la loi interdit de donner l'emplacement exact d'un radar. Mais les assistants d'aide à la conduite, équipés d'un GPS, permettent d'annoncer une zone de dangers. Leur coût oscille entre 100 et 300 euros. Les détecteurs de radars sont en vente libre mais sont eux hors-la-loi. Le risque : écoper d'une amende de 1500 euros et perdre 6 points sur son permis de conduire.
Vidéos à la une
Selon une enquête d'Auto plus publiée ce vendredi, la moitié des 346 nouveaux radars fixes ne seraient pas placés sur les lieux les plus dangereux mais sur les lieux les plus... rentables. Implanté à Courbevoie sur une zone non-accidentogène, un radar a flashé 20.772 véhicules en tout juste six mois, faisant de lui, l'un des dix radars les plus actifs de France.
Publicité