Société
L'homme d'affaires algérien affirme avoir déjà payé 1169 amendes de femmes portant le voile intégral en France. Le gouvernement réfléchit à neutraliser son action militante.
Société
Fondateur de l’association Touche pas à ma Constitution, Rachid Nekkaz s’est engagé depuis 2010 à régler les amendes des femmes en niqab. Aussi, il condamne fermement ce qui est récemment arrivé à une touriste du Golfe à l’Opéra Bastille (Paris).
Publicité