Vidéos A la une
François Pupponi, maire PS de Sarcelles, a répondu, ce jeudi sur BFMTV, aux allégations de certains politiques qui estiment que sa ville est un autre Molenbeek, à savoir des quartiers communautarisés aux mains de salafistes où les lois de la République n'existent plus. Si le député du Val-d'Oise a reconnu que "des réseaux jihadistes essaient de s'implanter un peu partout", il a tempéré en expliquant être en veille et avoir des contacts réguliers avec les services de renseignement.
Publicité