Vidéos à la une
Les aéroports de Paris ont pris des mesures pour éviter la propagation du virus Ebola. "Si un passager présente les symptômes du virus Ebola, il est placé en quarantaine. Une salle est réservée pour cela en bout de piste dans la zone internationale", a expliqué Frédéric de Lanouvelle, notre reporter depuis Roissy. "Un patient suspect est défini comme toute personne présentant dans un délai de 21 jours après son retour d'une zone à risques une fièvre supérieure ou égale à 38 degrés", a-t-il précisé. Selon Aéroports de Paris, les passagers en provenance d'Afrique sont contrôlés avant leur départ.
Publicité