International
A l'approche des vacances, le ministère des Affaires étrangères a publié dimanche une liste des pays déconseillés aux voyageurs français en raison de multiples risques.
Vidéos Argent/Bourse
Les syndicats opposés à la loi travail battent finalement le pavé jeudi à Paris au terme d'un bras de fer avec le gouvernement, qui a prévenu : il ne tolèrera aucun débordement. Le parcours qui se déroulera autour des quais de l'Arsenal, sera très surveillé. Une cinquantaine de bateaux ont été déplacés. Les abribus ont été démontés. Des cordons ont été placés pour délimiter le passage des manifestants. Près de 2.000 policiers ont été mobilisés.
Vidéos à la une
Plus de 48 heures après le drame du vol MS804, le quai d'Orsay reçoit ce samedi les familles des quinze victimes françaises. Le ministre des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault va organiser une réunion pour informer les familles et les prendre en charge.
Vidéos à la une
Vincent Jauvert, journaliste à l'Obs, raconte les coulisses du ministère des Affaires étrangères dans "La face cachée du quai d'Orsay". Il raconte notamment comment une affaire de pédophilie visant un diplomate français à l'ONU a été étouffée. Survenue peu de temps après l'affaire DSK, le ministère a préféré ne pas révéler l'affaire et ne pas pousser l'enquête. Le diplomate a seulement été rapatrié à Paris et embauché dans une grande banque. Il explique que la France est le seul pays à cacher ainsi les choses, notamment à cause des énarques.
Vidéos à la une
Dans une interview au Parisien mardi 1er mars, Jean-Marc Ayrault évoque son retour au gouvernement. L'ancien Premier ministre, qui a remplacé Laurent Fabius au ministère des Affaires étrangères en février 2016, assure que François Hollande a longtemps insisté pour l'inciter à revenir.
Politique
Selon l'ancien Premier ministre, de retour au gouvernement au ministère des Affaires étrangères, François Hollande l'aurait "tanné" pour qu'il revienne. 
Vidéos à la une
Fraîchement nommé ministre des Affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault, s'est exprimé sur le dossier libyen à l'issue d'une réunion à Munich sur l'avenir du pays en plein chaos.
Vidéos à la une
Après avoir été chef du gouvernement, Jean-Marc Ayrault devient chef de la diplomatie française. Un poste qu'il doit en partie grâce à sa parfaite utilisation de la langue allemande, mais également par sa connaissance de certains dossiers extérieurs assimilés lors de son passage à Matignon.
Vidéos à la une
Jean-Marc Ayrault espère instaurer un espace de confiance "pour remplir les missions et conforter la puissance et le rayonnement de la France". Le ministre des Affaires étrangères s'est exprimé vendredi à l'occasion de sa prise de pouvoir au Quai d'Orsay.
Vidéos à la une
Laurent Fabius a montré beaucoup d'émotion lors de son discours avant de passer le pouvoir à Jean-Marc-Ayrault. "Cette maison serait celle que j'aimerais le plus", a déclaré l'ancien ministre des Affaires étrangères. Il a ajouté que ce fut un "bonheur" d'être au Quai d'Orsay.
Vidéos à la une
Invité de LCI ce mercredi, l'ancien ambassadeur de France en Iran et analyste politique François Nicoullaud a tenu à souligner le gros travail fourni par Laurent Fabius, à la tête du ministère des Affaires Etrangères pendant quatre ans, notamment concernant la signature de l'accord à la COP21, obtenu "à contre-courant" en décembre dernier.
Vidéos à la une
Après l'attaque terroriste qui a frappé un restaurant et un hôtel d'Ouagadougou, faisant 27 morts, le ministère des Affaires Étrangères essaye de contacter les 4.000 Français inscrits au consulat de la capitale burkinabé. Entre 15 et 20 nationalités différentes étaient présentes sur les lieux alors qu'une Française fait partie des blessés.
Vidéos à la une
Après l'attaque terroriste dans un hôtel et un restaurant de Ouagadougou, au Burkina Faso, le président français François Hollande a condamné une attaque "odieuse et lâche". Le quai d'Orsay ne s'est pas encore exprimé sur le nombre précis de victimes.
Vidéos à la une
La Russie a protesté contre une manoeuvre "dangereuse" d'un avion de chasse français près de l'appareil amenant le président de la Douma à Genève. Ces accusations ont été immédiatement rejetées par la France qui a affirmé qu'il s'agissait d'un F-18 suisse, explique Jean-Didier Revoin, correspondant de LCI en Russie,
Politique
Selon le Parisien, Laurent Fabius serait donné partant pour le Conseil constitutionnel. Le ministre actuel de l’Ecologie pourrait donc devenir le numéro 2 du gouvernement.
International
Alors que l'Iran vient de faire son retour dans les brochures des voyagistes français, découvrez les autres nations où le ministère des Affaires étrangères déconseille fortement de se rendre.
Politique
Selon l’Express, Paris s’apprêterait à vendre au royaume arabe un magnifique palais qui abrite l’Institut culturel français, basé à Vienne. Un projet qui suscite l’indignation même de l’Autriche.
Vidéos à la une
L'envoyé spécial de TF1 Fabrice Collaro était devant le Quai d'Orsay. "Les nationalités des victimes n'ont pas été établies car elles se trouvaient à la plage et n'avaient pas leurs papiers" a-t-il déclaré. Une réunion entre les ministres et tours opérateurs encadre le rapatriement des touristes. Le numéro de la cellule d'urgence du Quai d'Orsay est le suivant : 01 43 17 56 46
Vidéos à la une
Trente-sept personnes, majoritairement des touristes étrangers, ont été tuées vendredi dans un attentat à Sousse, une station balnéaire de Tunisie. François Hollande a indiqué ne pas pouvoir encore "confirmer la présence" ou non "de Français" parmi les victimes de l'attentat à Sousse en Tunisie. Le Quai d'Orsay a ouvert une cellule de crise et mis en place un numéro d'urgence. "Sur place, les vérifications d'identité sont longues et parfois compliquées", explique le journaliste Antoine Lefèvre.
Vidéos à la une
Le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius a indiqué lundi que la France est "très active comme nous le sommes toujours et en même temps très discrète parce que dire des choses ça peut menacer la vie des otages", en réaction à la diffusion récente sur YouTube d'une vidéo de la Française Isabelle Prime, enlevée il y a plus de trois mois à Sanaa, la capitale du Yémen. Le Quai d'Orsay a authentifié le document de 21 secondes.
Vidéos à la une
Le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a dévoilé mardi le dispositif de secours français: trois avions vont être envoyés au Népal pour acheminer du matériel et du personnel médical. Ces avions feront la navette pour rapatrier des ressortissants français, dont les premiers devraient être de retour sur le territoire dès mercredi après-midi.
Vidéos à la une
Le centre de crise du Quai d'Orsay mis en place après le séisme meurtrier au Népal a reçu plus de 7.000 appels, a annoncé dimanche le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, mais aucune victime française n'a été signalée jusqu'à présent. Si la cellule de crise a réussi à localiser 1098 personnes sur place, elle est en revanche sans nouvelles de 674 autres. "Son est d'enquêter, de recencer, de donner des nouvelles aux familles qu'on sait très inquiètes", explique sur place la journaliste Esther Lefebvre.
Vidéos à la une
Au lendemain du séisme violent qui a frappé le Népal, le centre de crise du Quai d'Orsay mis en place pour répondre aux questions des Français a reçu plus de 7.000 appels. Les agences tentent de rassurer les familles.
Vidéos à la une
François Hollande a déclaré que la France était prête à "répondre aux demandes de secours et d'assistance" que le Népal pourrait lui adresser après le violent séisme. Le Quai d'Orsay "a activé le centre de crise pour répondre aux demandes concernant les Français se trouvant dans la zone du séisme". "La première mission est de répondre aux appels de personnes dont un proche se trouve au Népal", explique à LCI, Romain Nadal, porte-parole du Quai d'Orsay.
Vidéos à la une
Alors que le Népal vit des heures très difficiles avec un séisme qui a frappé le centre du pays et qui a fait près de 1.200 morts, le Quai d'Orsay a mobilisé près de 30 agents pour aider et renseigner les familles des victimes. La France se dit prête à porter assistance au Népal.
Vidéos à la une
PARIS - 10 oct 2014 - Des dizaines de manifestants kurdes se sont rassemblés vendredi devant le Quai d'Orsay. Une manifestation qui visait à interpeller les ministres des Affaires étrangères français et turc. Laurent Fabius recevait en effet son homologue Mevlut Cavusoglu, pour évoquer les développements en Irak et en Syrie. Au menu des discussions notamment : Kobané, ville kurde située au nord de la Syrie. Malgré la résistance des combattants restés sur place, les djihadistes de l'EI y sont entrés ce weekend, sous les yeux des soldats turcs massés à la frontière. L'incapacité de la coalition internationale à stopper cette avancée provoque la colère des communautés kurdes. En quelques semaines, l'assaut des islamistes vers la ville kurde a provoqué la fuite de plus de 200.000 personnes en direction de la Turquie. L'ONU a de son côté mis en garde : quelque 500 personnes, prises au piège dans la ville risquent d'être massacrées, si Kobani tombe toute entière aux mains des djihadistes.
International
Depuis ce lundi 4 août, le vocabulaire diplomatique de la France s'est considérablement musclé à l'égard d'Israël. François Hollande et Laurent Fabius n'hésitent plus à parler de "massacres" pour qualifier la situation à Gaza. Explications.
Vidéos à la une
Les proches d'une victime du crash du vol AH5017 sont indignés car le Quai d'Orsay n'aurait pas répondu à leurs questions, prétextant que la victime n'était pas française. Cet homme, Bakary Diallo, vivait pourtant en France depuis plus de quatre ans.
Vidéos à la une
GOSSI (Mali) - L'armée française a diffusé des images de la région de Gossi, au Mali, où le vol AH 5017 d'Air Algérie s'est abîmé jeudi avec 118 personnes à bord, dont 54 Français. L'avion assurait la liaison Ouagadougou-Alger. Les débris métalliques de l'appareil ont été éparpillés sur près de 500 mètres. Une boîte noire a été retrouvée et acheminée vers Gao, au nord-est du Mali, pour être analysée. Une équipe du Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA) français est attendue sur place samedi ainsi qu'une vingtaine de gendarmes et policiers. Ils devront notamment s'atteler à l'identification des victimes. Les familles des victimes françaises doivent être reçues samedi par le président François Hollande au Quai d'Orsay.
Politique
Zaïr Kédadouche, l’ex-ambassadeur de France en Andorre qui a récemment démissionné à cause du racisme dont il aurait été victime au ministère des Affaires étrangères, s’est confié à Europe 1. Découvrez ce qu’il a dit.

Pages

Publicité