Vidéos A la une
Un congrès historique se tient vendredi à Pyongyang, capitale de la Corée du Nord, afin de proclamer Kim Jong-un "leader incontesté" du pays. Une nomination qui ne fera que renforcer l'image positive du dirigeant, selon Juliette Morillot, journaliste spécialiste des deux Corées. Kim Jong-un a en effet permis l'émergence d'une classe moyenne en Corée du Nord, et l'apparition d'une société de consommation.
Vidéos A la une
PYONGYANG - 7 février 2016 - La Corée du Nord a annoncé la mise en orbite d'un satellite grâce à un tir de fusée, en violation de plusieurs résolutions des Nations Unies. La nouvelle a été annoncée avec frénésie par la télévision nord-coréenne qui a diffusé des photos de l'engin à l'allumage ainsi que de la salle de contrôle. Le feu vert aurait été donné par le dirigeant Kim Jong-Un en personne. Ce tir qui pourrait servir de test pour la mise au point d'armements capables de frapper le territoire américain a provoqué une condamnation massive de la communauté internationale : plusieurs pays dont les États-Unis et la France parlent de provocation. Même la Chine, principale alliée de Pyongyang a exprimé ses regrets. Le Conseil de sécurité de l'ONU se réunira d'urgence dimanche à New York. En dépit du renforcement de sanctions, la Corée du Nord avait déjà bravé les interdictions en procédant le 6 janvier à un quatrième essai nucléaire.
Monde
Un architecte originaire de Londres s’est rendu en Corée du Nord l’été dernier et a eu l’idée de photographier l’intérieur de bâtiments de la capitale, Pyongyang. Pour un résultat hors du commun. 
International
C'est une démonstration de force faite samedi par la Corée du Nord lors d'une parade à Pyongyang célébrant le 70e anniversaire du Parti du travail. En voici quelques images. 
Vidéos A la une
SEATTLE - 8 nov 2014 - Après avoir connu les geôles nord-coréennes, retour à la maison pour deux citoyens américains. Samedi, ils ont posé pied sur une base militaire près de Seattle. Le plus jeune, Matthew Todd Miller avait arrêté en avril pour être entré sur le territoire nord-coréen avec un simple visa de touriste. Le second, Kenneth Bae, accusé de déstabiliser la Corée du Nord via une association évangélique avait écopé de 15 ans de travaux forcés au printemps 2013. En amont de ces deux libérations : le déplacement à Pyongyang du directeur du renseignement américain en personne, malgré les relations exécrables entre les deux pays. Une visite éclair mais efficace qui augure peut-être une inflexion du gouvernement nord-coréen. Après la libération surprise d'un premier ressortissant mi-octobre, les États-Unis n'ont plus officiellement de prisonniers en Corée du Nord.
Vidéos A la une
PYONGYANG - 25 septembre 2014 - Kim Jong-Un est-il malade ? Après plusieurs semaines de spéculations, la télévision nord-coréenne admet que les rumeurs sur l'état de santé du dirigeant nord-coréen ne sont pas complètement infondées. Sur ces images diffusées par la chaîne d'Etat KRT, on voit Kim Jong-Un boitant lors d'une visite d'usine. La commentatrice évoque la gêne de Kim mais enchaîne immédiatement sur son " laborieux effort pour développer le pays ". En juillet déjà, l'autocrate avait été vu claudiquant aux cérémonies du 20ème anniversaire de la mort de son grand-père Kim Il-Sung, fondateur du régime. Autre indice : la chaise vide laissée par Kim, lors de l'ouverture de la session parlementaire le 25 septembre, alors que le dirigeant, tout juste trentenaire, est omniprésent dans les médias officiels depuis la mort de son père en décembre 2011.
Publicité