Société
Suite aux attentats qui ont ôté la vie à au moins 130 personnes, les enfants des victimes pourront réclamer le statut de pupille de la Nation. Un statut bien particulier.
Vidéos A la une
Invitée ce lundi dans Politique matin, la secrétaire d'Etat chargée de la Famille et de l'Enfance Laurence Rossignol a annoncé que "de nombreux enfants peuvent prétendre au statut de pupille de la Nation" après les attentats de Paris qui ont fait 130 morts et 350 blessés. "Les gens qui étaient au Bataclan et aux terrasses de café étaient des gens jeunes, dans la tranche d'âge 25-40 ans. Ce sont des parents d'enfants jeunes, qui ne sont pas encore élevés" a expliqué Laurence Rossignol. Le statut de "pupille de la Nation" date de la première guerre mondiale. Instauré en 1917 il offre une protection supplémentaire aux enfants victimes des guerres et des opérations extérieures de la France, en complément de celle de leurs familles. Ces enfants sont "adoptés par la Nation". Vincent Kranen
Publicité