Société
Laurence Ferrari a dû déprogrammer la première de sa nouvelle émission, "Punchline", prévue dimanche avec Arnaud Montebourg comme invité. Et depuis, la journaliste charge le politique. Découvrez pourquoi. 
Publicité