Politique
Alors qu'Europe 1 croit savoir que le président a déjà enterré sa volonté d'instaurer la proportionnelle, (re)découvrez toutes ces promesses du candidat Hollande abandonnées une fois arrivé au pouvoir.
Vidéos A la une
Le secrétaire d'État chargé de la Réforme territoriale André Vallini s'est prononcé, jeudi dans Politique matin, en faveur de l'instauration d'une part de proportionnelle aux élections législatives de 2017. "De la proportionnelle intégrale sûrement pas, a tranché André Vallini. Une dose de proportionnelle, cela avait été envisagée et annoncée par François Hollande (...) mais moi je ne suis pas opposé à une dose de proportionnelle pour les législatives. Il faut que tous les courants politiques soient représentés. Cela peut aider à débloquer le système politique français." Selon la radio Europe 1 le président de la République aurait pourtant renoncé, au vu des résultats du Front national aux élections régionales, à inclure une part de proportionnelle à l'Assemblée nationale, comme il s'y était engagé en 2012.
Vidéos A la une
François Hollande tiendra-t-il sa promesse électorale d'introduire "une part de proportionnelle à l'Assemblée nationale"? Populaire chez les Français, l'idée d'instaurer une dose de proportionnelle avait déjà été défendue par Nicolas Sarkozy en 2007, puis en 2012. Mais n'a jamais été appliquée.
Publicité