Technologies
Un ex-candidat de l’expédition Mars One, supposée être un aller-simple vers la planète rouge d’ici 2025, a estimé qu’il s’agissait d’une arnaque financière et "sectaire".
Publicité