Politique
La garde des Sceaux a récemment assuré qu’elle aurait pu manifester contre le projet de loi sur le renseignement porté par le gouvernement s’il elle n’avait pas été ministre.
Politique
Lundi soir, le ministère de la Justice a publié puis rapidement supprimé un tweet laissant penser que Christiane Taubira était opposée au projet de loi sur le renseignement pourtant défendu par le gouvernement. Oups.
Vidéos A la une
Le Premier ministre a défendu en personne le texte du projet de loi sur le renseignement à l'Assemblée nationale lundi à l'ouverture de son examen par les députés. Manuel Valls a insisté sur le fait que le texte n'avait pas été préparé en urgence. "Il s'agit d'un projet juridique et démocratique majeur, on peut même parler de petite révolution dans le mode de fonctionnement quotidien des services", a-t-il expliqué devant un hémicycle clairsemé.
Publicité