Vidéos A la une
Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a déclaré ce samedi, à la sortie du conseil de Défense, que 'l'individu qui a commis ce crime abject n'était pas connu des services de renseignement'. 'Il ne s'était pas distingué au cours des années passées par des condamnations, par son activité, par une adhésion à l'idéologie islamiste radicale', a-t-il assuré. Pour Bernard Cazeneuve, 'il semble' que le tueur 'se soit radicalisé très rapidement'. Selon le ministre de l'Intérieur, 'la modalité de ce crime odieux est elle-même nouvelle' car il n'y a pas eu usage d'armes lourdes ni d'explosifs.
Publicité