Vidéos à la une
Une quarantaine de tombes chrétiennes a été profanée dans le cimetière de Labry, un petit village de Meurthe-et-Moselle, lundi après-midi. Cet acte de vandalisme a choqué les habitants et le maire de cette petite commune. "Un bon quart du cimetière a été touché. J'ai une pensée particulière pour les familles qui sont concernées. On espère que cela ne se reproduira plus et peut-être arriver à trouver les responsables de ces voies de fait très désagréables", a déclaré le maire de Labry, Luc Ritz.
Vidéos à la une
Une quarantaine de tombes chrétiennes a été profanée dans le cimetière de Labry, un petit village de Moselle, lundi après-midi. Cet acte de vandalisme a choqué les habitants et le maire de cette petite commune. "Un bon quart du cimetière a été touché. J'ai une pensée particulière pour les familles qui sont concernées. On espère que cela ne se reproduira plus et peut-être arriver à trouver les responsables de ces voies de fait très désagréables", a déclaré le maire de Labry, Luc Ritz.
Vidéos à la une
Une quarantaine de tombes chrétiennes a été profanée dans le cimetière de Labry, un petit village de Meurthe-et-Moselle, lundi après-midi. Cet acte de vandalisme a choqué les habitants et le maire de cette petite commune. "Un bon quart du cimetière a été touché. J'ai une pensée particulière pour les familles qui sont concernées. On espère que cela ne se reproduira plus et peut-être arriver à trouver les responsables de ces voies de fait très désagréables", a déclaré le maire de Labry, Luc Ritz.
Vidéos à la une
Le procureur de Saverne, Philippe Vannier, a demandé mercredi la mise en examen des cinq adolescents interpellés lundi après la profanation du cimetière juif de Sarre-Union dans le Bas-Rhin, estimant que le "la connotation et le mobile antisémite" apparaissaient "clairement" dans cette affaire. "Ils apparaissent au travers des déclarations de ces adolescents qui décrivent des gestes ou des paroles révélatrices: comme des saluts nazis, le fait de cracher sur des symboles comme des croix de David, des paroles telles que 'Heil Hitler' ou 'sale juif'", a-t-il décrit.
Publicité