Revue du web
Avec Atlantico
Une ou plusieurs personnes ont mis le feu à la paille de la crèche, vendredi.
Vidéos A la une
Profanation dans la chapelle de la rue de Créqui. Des individus ont projeté au sol une statue de la Vierge en plâtre provoquant une vive émotion dans la communauté religieuse.
Société
Le gouvernement est accusé de ne pas avoir réagi rapidement après l’incendie volontaire d’une église à Fontainebleau. Nombreux sont ceux qui dénoncent un deux poids deux mesure vis-à-vis des autres cultes.
Société
Vingt-et-une sépultures appartenant à des soldats de la Première Guerre mondiale ont été dégradées lundi dans le cimetière d'Alzonne. Des croix gammées auraient été inscrites.
Société
Un suspect a été placé en garde à vue après la dégradation de plusieurs dizaines de tombes à Castres, dans la Tarn.  
Société
Ce jeudi, le parquet de Saverne a ouvert une enquête judiciaire suite à la publication sur Internet des noms des coupables de la profanation du cimetière juif de Sarre-Union.
Société
Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a annoncé par un communiqué de nouvelles profanations ce mercredi 18 février. Au total, cinq cimetières ont été vandalisés ces dernières heures.
Société
Mardi soir, le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve a annoncé qu’un cimetière catholique a été vandalisé à Tracy-sur-Mer dans le Calvados.
Vidéos A la une
Le président de la République a assisté, mardi matin, à une cérémonie de recueillement après la profanation de 250 tombes juives dans le...
Vidéos A la une
François Hollande a déclaré mardi que la justice dira "ce qui relève de l'inconscience, de l'ignorance ou de l'intolérance" après la profanation du cimetière juif de Sarre-Union (Bas-Rhin), alors que cinq mineurs ont été placés en garde à vue lundi. "Ce n'est pas la première fois que ce lieu du judaïsme alsacien est ainsi dévasté, 1998 et 2001, mais jamais avec cet acharnement, jamais avec cette intensité, jamais avec cette frénésie. La justice dira ce qui relève de l'inconscience, de l'ignorance ou de l'intolérance. Mais le mal est d'ores et déjà fait", a déclaré le chef de l'Etat lors d'une cérémonie au cimetière de Sarre-Union.
Vidéos A la une
A Sarre-Union en Alsace, cinq jeunes ont été placés en garde à vue, moins de 48 heures après la découverte de la profanation du cimetière juif. C'est le plus jeune des cinq adolescents, âgé de 15 ans et demi, paniqué par la tournure que prenait l'affaire, qui s'est présenté de lui-même à la gendarmerie lundi pour avouer et donner le nom de ses quatre complices. En garde à vue, les cinq suspects, qui n'ont pas d'antécédents judiciaires, ont juré n'avoir aucune motivation antisémite et pensaient avoir à faire à un cimetière abandonné.
Vidéos A la une
L'enquête avance après la profanation de 250 tombes juives dans un cimetière de Sarre-Union. Le procureur de la République a apporté des précisions sur le profil des 5 acteurs en garde à vue. Ce sont des jeunes âgés de 15 à 17 ans qui n'ont aucun antécédent judiciaire, et qui sont tous scolarisés dans la région. C'est le plus jeune d'entre eux qui s'est livré à la gendarmerie, en donnant les noms de ses 4 complices. Ils démentent toute motivation idéologique, mais les plus âgés risquent jusqu'à 7 ans d'emprisonnement, si jamais leurs actions sont jugées antisémites.
Société
Après la profanation d'un cimetière juif Sarre-Union, dans le Bas-Rhin, cinq mineurs ont été placés en garde à vue ce lundi 16 février. 
Vidéos A la une
Le cimetière de Lesquin a été profané. 150 vases en cuivre ou en bronze ont été saccagés, des statues de valeur ont été dérobées.
Vidéos A la une
La mosquée de Blois a été la cible d'une profanation: des morceaux de porcs ont notamment été jetés sur le toit du bâtiment.
Publicité