Revue du web
Avec l'Express
Les victimes, dont 190 étaient d'anciens officiers de sécurité irakiens, ont été "exécutées par balles mercredi dernier". L'EI a également pris 8000 familles en otage, selon l'ONU.
Publicité