Vidéos Argent/Bourse
Le nombre de détenus dans les prisons a atteint un nouveau record en juillet. 69 375 personnes ont été incarcérées pour 58 311 places "opérationnelles", soit une croissance de 1,2% sur un mois et de 3,8% sur un an. Parmi ces prisonniers, 1 648 étaient installés directement sur des matelas posés au sol. En mars dernier, la France était pointée du doigt comme l'un des mauvais élèves en matière de surpopulation carcérale. Par ailleurs, elle se voit régulièrement rappelée à l'ordre par la Cour européenne des droits de l'Homme pour "traitements dégradants" des détenus. - Avec: Elisabeth Pochon, députée PS de Seine-Saint-Denis. - 18h l'heure H, du mardi 19 juillet 2016, présenté par David Dauba, sur BFM Business.
Vidéos Insolite
Un prisonnier russe parvient à s'évader par le passe-plat de sa porte de cellule.
Vidéos A la une
L'accord nucléaire historique entre l'Iran et les grandes puissances est entré en vigueur samedi après le feu vert de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA). Conséquence directe de cet accord : une levée des sanctions économiques qui frappent l'Iran. Le secrétaire d'État américain l'a annoncé samedi à Vienne, devant les chefs de la diplomatie iranienne et européenne, à l'issue d'ultimes discussions. Outre la levée des sanctions économiques américaines et européennes, John Kerry a également évoqué un échange de prisonniers sans précédent entre Washington et Téhéran, qui ont rompu leurs relations diplomatiques en 1980.
Vidéos A la une
L'idée d'escorter tous les détenus à chacune de leur permission de sortie de prison n'est pas applicable, jugent les professionnels. Cette possibilité existe déjà, mais Christiane Taubira, ministre de la Justice, envisage de l'automatiser. "Si les syndicats de police acceptent qu'on mette un, deux ou trois policiers derrière les 60.000 personnes qui vont bénéficier d'une permission de sortie cette année, je veux bien. A mon avis, ils ne seront pas d'accord", a estimé Serge Portelli, magistrat à la cour d'appel de Versailles.
Vidéos A la une
Un jeune détenu de la maison d'arrêt de Fresnes a réussi à s'évader vendredi matin alors qu'il était transporté au CHU du Kremlin-Bicêtre. "Dans six mois, il était dehors, remise de peine comprise. C'est incompréhensible ces agissements, il va prendre plus parce que c'est une évasion. Il a planifié une maladie pour se faire hospitaliser. Il a été accueilli à bras ouverts par deux de ses amis qui l'ont réceptionné à la descente du fourgon cellulaire. Des coups de feu ont été tirés. Mes trois collègues ne sont pas grièvement blessés mais ils sont plus que choqués", a rapporté sur BFMTV Ahmed El Hoummass, de la CGT pénitentiaire à Fresnes.
International
Un juge fédéral américain a décidé lundi de libérer Albert Woodfox, un militant des Black Panthers placé en isolement depuis 43 ans. Il était initialement détenu pour un vol à main armé.
Vidéos A la une
Celui qu'on surnomme 'le prisonnier le plus dangereux d'Angleterre', incarcéré depuis déjà 40 ans, cherche la notoriété à tout prix....
Insolite
Incroyables mais vrais ! Planet.fr revient sur les faits insolites qui ont marqué cette semaine.
Insolite
Arrêtée il y a peu par la police de Georgie (Etats-Unis), Angela Coates est rapidement devenue un véritable phénomène viral sur la toile. En cause, son joli minois et sa plastique aventageuse.
International
Un criminel sexuel belge interné depuis 30 ans a récemment obtenu le droit d’être euthanasié. L’homme affirme être en proie à des "souffrances psychiques insupportables".
Vidéos A la une
CARDIFF - 4 sept 2014 - Deux jours après la diffusion d'une vidéo menaçant d'exécution un otage britannique, le Premier ministre David Cameron s'est montré ferme face aux djihadistes de l'État islamique. Le gouvernement a promis de mobiliser toutes les ressources pour libérer le prisonnier. Pour autant, Londres n'a pas l'intention de changer sa stratégie. Pas question d'envisager de payer une rançon. Le gouvernement britannique n'a pas fermé la porte à une éventuelle intervention armée contre l'État islamique. Le Royaume-Uni envisage désormais de s'associer aux frappes américaines.
Vidéos A la une
Dix parachutistes russes contre 63 soldats ukrainiens. Moscou et Kiev ont procédé à un échange de prisonniers dimanche, suite à un accord entre les deux présidents. La libération des captifs s'est déroulée sans encombres. Lundi dernier, l'Ukraine avait annoncé avoir capturé les 10 parachutistes. Selon Moscou, ils avaient franchi par erreur la frontière lors d'une patrouille. Mais cette incursion a renforcé les soupçons sur la présence de soldats russes en Ukraine et leur participation à la contre-offensive des rebelles séparatistes. Selon l'Otan, la Russie a envoyé plus de 1000 soldats sur le territoire de son voisin, ce que dément Moscou. Les 63 soldats ukrainiens étaient pour leur part entrés sur le territoire russe mercredi en fuyant les combats dans l'est de l'Ukraine.
Vidéos A la une
NEW YORK - 2 juillet 2014 - Il avait été surnommé le policier cannibale. Après 21 mois de détention provisoire, Gilberto Valle a finalement été libéré mardi par la justice new-yorkaise. Cet ancien policier avait été reconnu coupable de complot d'enlèvement. Adepte de sites spécialisés, il avait détaillé ses projets d'enlever des femmes, pour les violer, les tuer et les manger. Après 21 mois de préventive, il attendait le prononcé de sa peine. Mais un juge new-yorkais a décidé de casser sa condamnation mettant en avant le fait, que Gilberto Valle n'était jamais passé à l'acte. C'est sa femme qui l'avait dénoncé, après avoir découvert dans son ordinateur des photos et messages dérangeants. Elle avait témoigné à charge au procès et a depuis divorcé. Mais pour son avocate Julia Gatto, il faut faire une distinction fondamentale entre les actes et les fantasmes. "Il ne s'agit pas seulement de Gil Valle", a-t-elle expliqué, "il est question de ce corpus de valeurs fondamentales de notre système judiciaire, grâce auquel nous avons la liberté de penser, le gouvernement ne doit pas percer notre esprit, et il ne le peut pas." Les procureurs ont annoncé leur intention de faire appel de la décision. En attendant, Gilberto Valle est assigné à résidence dans le Queens à New York, avec surveillance GPS et suivi psychologique. On lui a aussi interdit tout accès à un ordinateur ou à internet.
Vidéos A la une
La cavale de Ouaihid Ben Faïza, un trafiquant de drogue qui s'était évadé le 4 juin avec l'aide d'un commando armé lors d'un transfert de sa prison à l'hôpital, a pris fin jeudi soir devant un hôtel de Seine-Saint-Denis, où il se cachait. "Il y avait bien évidemment dans les pistes à suivre la piste des proches susceptibles de l'avoir aidé à s'évader et de lui fournir une assistance dans sa fuite", explique Jean-Jacques Herlem, sous-directeur de la police judiciaire.
Insolite
Un nouveau site Internet quelque peu atypique a récemment vu le jour en Suède : un site de rencontres pour des détenus. Spécialement conçu pour les détenus, il leur permet de s'inscrire, discuter et rencontrer l'amour de leur vie à l'extérieur de la prison.
Publicité