Politique
Thierry Mandon, le secrétaire d’Etat à la Réforme de l’Etat a estimé mardi qu’il était "indispensable" d’organiser une "primaire élargie" en vue la prochaine course à l’Elysée. Même François Hollande pourrait avoir à s’y soumettre.
Publicité