Revue du web
Avec Atlantico
A la veille du premier tour de la primaire de la droite, le scrutin n'a jamais été aussi ouvert. François Fillon semble avoir réussi à briser la dynamique de duel dans laquelle Alain Juppé et Nicolas Sarkozy s'étaient enfermés.
Publicité