Vidéos Alaune
Le Conseil national des Républicains se tient ce samedi 2 juillet. Il a approuvé à une large majorité le programme du parti pour 2017, un texte taillé sur mesure pour Nicolas Sarkozy. Il a tenu à réagir à l'absence de certains : "C'est moins facile d'être au milieu des siens pour porter ses idées politiques. C'est à l'intérieur quand on a des choses à dire qu'on les dit, pas à l'extérieur. Chacun avait la possibilité de prendre la parole, il n'y a pas de piège".
Vidéos Alaune
Jean-Pierre Raffarin a défendu son "éthique de la primaire" et regretté que Nicolas Sarkozy n'ait pas annoncé sa candidature. "Il aurait tout intérêt à clarifier les choses", a dit l'ancien Premier ministre.
Vidéos Alaune
Les adhérents de l'UDI se sont prononcés à 66,56% contre une participation à la primaire de la droite, en l'absence d'un accord avec le parti Les Républicains, selon les résultats d'une consultation interne annoncés dimanche. Le président avait appelé à voter en ce sens, suite à l'absence d'accord politique.
Vidéos Alaune
Il y a deux ans encore, c'était un inconnu. Aujourd'hui le démocrate Bernie Sanders fait trembler dans les urnes la grande favorite, Hillary Clinton. À 74 ans, il s'en prend avec énergie aux grandes fortunes et promet de taxer les banques pour financer les universités. Un programme qui séduit les étudiants. Comme eux, de nombreux américains ont fait un don de 25 dollars pour soutenir leur candidat.
Vidéos Alaune
Dans un entretien accordé au Figaro paru ce dimanche, l'ancien Premier ministre français Alain Juppé a poussé une fois de plus sa candidature à la primaire pour la présidentielle de 2017 et affirme que cela se jouera entre Nicolas Sarkozy, lui, ou un autre. De plus, le maire de Bordeaux se dit satisfait du prochain nom de l'UMP, "Les Républicains".
Vidéos Alaune
Les dirigeants de l'UMP se sont réunis en bureau politique ce mardi pour adopter les règles de la primaire. La seule différence avec le texte initiale est le nombre de signatures de parlementaires pour se présenter, ramené à 20, rapporte Marlène Seguin, envoyée spéciale.
Vidéos Alaune
Les règles de la primaire UMP en vue de l'élection présidentielle de 2017 ont été adoptées lors d'un bureau politique mardi soir. Le nombre de signatures de parlementaires nécessaires pour se porter candidat a été finalement fixé à 20, comme l'explique Bernard Accoyer, député UMP de Haute-Savoie.
Vidéos Alaune
Les dirigeants de l'UMP tiennent ce mardi un bureau politique pour adopter la charte de la primaire. Une primaire qui est pour Ludovic Vigogne, journaliste à l'Opinion, "la conséquence du score un peu décevant" de Nicolas Sarkozy lors de son retour à la tête de l'UMP.
Vidéos Alaune
Le maire de la ville du Havre, partisan d'Alain Juppé, revient sur l'objectif de 3 millions d'électeurs à la primaire de l'UMP. Le Parti socialiste avait regroupé 2,8 millions de votants. "Je n'ai pas vocation à faire moins bien que les socialistes", a déclaré Edouard Philippe, qui réclame au moins 8.000 bureaux de vote.
Vidéos Alaune
Alors que Nicolas Sarkozy, élu samedi à la tête de l'UMP, mène depuis lundi une série de consultations pour constituer sa nouvelle équipe, il n'est pas simple de contenter tout le monde. Mardi, il a choisi un proche de Bruno Le Maire, Thierry Solère, pour organiser la primaire pour 2017 tandis que les autres postes clés seront confiés à des sarkozystes.
Vidéos Alaune
Alain Juppé réclame des primaires à l'UMP ouvertes à tous les citoyens.Le candidat au parti en a même fixé la date sur son blog ce samedi midi. Elles seront prévues pour le premier semestre 2016 dernier délai, soit un an avant l'élection présidentielle.
Vidéos Alaune
Invité de l'émission des Paroles et des actes sur France 2 jeudi, le maire de Bordeaux a affirmé être quelqu'un "qui fait appel à la réflexion plutôt qu'à la fébrilité". Une pique envers son probable concurrent lors des primaires UMP pour 2017 ? Non, assure-t-il. "Je l'ai dit 25 fois, je ne me bats pas contre Sarkozy. Je ne fais pas faire un concours de beauté", a-t-il déclaré ajoutant que "les Français jugeront".
Vidéos Alaune
Le candidat à la présidence de l'UMP a indiqué, jeudi lors de son deuxième meeting de campagne dans l'Aube, qu'il souhaitait l'organisation de "primaires ouvertes" afin de désigner le candidat de l'UMP pour la présidentielle de 2017.
Vidéos Alaune
Le député UMP du Val d'Oise, Jérôme Chartier, proche de François Fillon, assure que l'ancien Premier ministre n'entend pas laisser la place à Nicolas Sarkozy pour 2017.
Vidéos Alaune
Ce week-end les Jeunes populaires de l'UMP étaient divisés en deux campus : l'un à Nice et l'autre à La Baule. Un "rassemblement dispersé", qui a permi aux différents membres du parti d'exprimer leurs souhaits contraires sur un éventuel retour de Nicolas Sarkozy à la tête de l'UMP.
Vidéos Alaune
A La Baule ce dimanche, lors d'un des deux campus des Jeunes Populaires de l'UMP, François Fillon s'est exprimé sur les primaires d'octobre prochain. Il plébiscite "de nouveaux talents, de nouvelles méthodes", pour la gouvernance du parti.
Vidéos Alaune
A Nice ce dimanche, lors d'un des deux campus des Jeunes Populaires de l'UMP, Nadine Morano s'est exprimée sur le retour éventuel de Nicolas Sarkozy à la tête du parti ; tout comme Christian Estrosi, qui a demandé à l'ancien président "d'accepter de reprendre la direction de notre mouvement".
Vidéos Alaune
Le député de la Drôme Hervé Mariton est candidat à la primaire de l'UMP. Invité politique de Guillaume Durand, il assure qu'il y va par conviction contrairement à Nicolas Sarkozy.
Publicité