Vidéos à la une
Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a fait part de sa joie sur BFMTV concernant la libération de Claudia Priest, l'humanitaire libérée vendredi à Bangui en Centrafrique. "C'était les anti-balaka qui l'avaient prise pour obtenir la libération de l'un des leurs, les ravisseurs voulaient un échange, qu'ils n'ont pas obtenu", a assuré Laurent Fabius, précisant que l'homme "a été arrêté". "On est extrêmement heureux mais il faut rester vigilant", précise le ministre des affaires étrangères.
Publicité