Vous venez de perdre votre conjoint(e) et êtes veuf ou veuve depuis peu ? S'il n'est pas toujours simple de s'organiser dans cette période, sachez toutefois que vous avez des droits. Revue de détails de ce qui existe pour vous aider.

1 - Le droit à l'allocation veuvage

C'est quoi : il s'agit d'une allocation destinée au conjoint survivant d’un assuré au régime général ou au régime des salariés agricoles. Celle-ci est temporaire et s'élève à 602,73 euros/mois en 2016.

Les conditions : vous devez être veuve ou veuf, avoir moins de 55 ans, résider en France, ne pas revivre en couple (remariage, vie maritale, Pacs), avec des ressources ne dépassant pas les 753,42 euros/mois en 2016.

Votre conjoint(e) doit avoir été salarié(e) et affilié(e) à l'assurance vieillesse (régime général ou régime des salariés agricoles) au minimum 3 mois durant l'année précédant son décès.

Publicité
Comment l'obtenir : adressez votre demande à la caisse de retraite dont dépendait votre conjoint(e) en remplissant le formulaire Cerfa n°12098*04. Vous devez le faire dans les 2 ans suivant la date du décès. Vous percevrez cette allocation tant que vous remplirez les conditions.
Publicité