Vidéos à la une
La tempête qui secoue l'UMP avec l'affaire Bygmalion atteint maintenant le groupe à l'Assemblée et son président Christian Jacob, avec la révélation d'un prêt de 3 millions d'euros accordé au parti en 2012 sans que les députés ne soient au courant. Certains demandent des explications.
Publicité