En meeting vendredi à Clermont-Ferrand, François Fillon s'est comparé à Vercingétorix, chef gaulois vainqueur de Jules César à Gergovie. Mais pourquoi ?

C'est une métaphore pour le moins étonnante. En pleine tourmente dans cette campagne présidentielle, le candidat de la droite et du centre, François Fillon, donnait un meeting vendredi soir à Clermont-Ferrand. 

 

Pour assurer à ses sympathisants qu'il sera au second tour, ce dernier a tenté une comparaison historique. "J’apprécie d’être à quelques kilomètres d’un lieu historique, le plateau de Gergovie. Là-bas, il y a quelques siècles, un rebelle gaulois, Vercingétorix, infligea une défaite magistrale à Jules César... qui était pourtant le favori des sondage !", a-t-il déclaré, repris par RTL

"Je suis venu vous apporter la liberté"

Le problème, c'est qu'en faisant cette comparaison - pour parler de son adversaire Emmanuel Macron - le candidat oublie que l'histoire du chef gaulois ne s'arrêta pas là. "Vercingétorix finit par perdre une bataille cruciale, quelques mois plus tard, lors du siège d'Alésia, où il rendit les armes auprès de Jules César. Fait prisonnier, il mourut dans les geôles romaines, en 46 avant Jésus-Christ", rappelle LCI.fr.

Publicité
François Fillon a également martelé face aux 3000 personnes venues l'écouter vendredi qu'il est "le seul à vouloir un changement profond" pour la France. "Je suis venu vous apporter la liberté, mes concurrents font dans l'archaïque ou le faux moderne", a-t-il ajouté.  

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité