L'écrivain était l'invitée mystère de l'"Emission politique" jeudi soir sur "France 2" pour interroger le candidat à l'élection présidentielle. Elle l'a violemment attaqué sur le maintien de sa candidature malgré sa mise en examen.

Invité de l'Emission Politique jeudi soir sur France 2, François Fillon s'est retrouvé face à la romancière Christine Angot. Cette dernière l'a violemment attaqué, lui reprochant le maintien de sa candidature en dépit des nombreuses affaires et des soupçons de corruption dont il fait l'objet.

Le candidat Les Républicains s'est défendu face aux accusations, réclamant le respect de la présomption d'innocence dans "un pays de droit". Agacée par ses réponses, Christine Angot s'est emportée. "Vous ne reculez vraiment devant rien. Votre parole est malhonnête, a-t-elle lancé en haussant la voix. Vous savez ce que c'est que le pompon de toute cette histoire? C'est le coup de Bérégovoy que vous n'avez fait tout à l'heure. Ça, ça ne passe pas Monsieur". François Fillon avait en effet mentionné le nom de Pierre Bérégovoy, Premier ministre socialiste qui s'était suicidé en 1993 car mis en cause dans une affaire de corruption, en expliquant comprendre ce qu'il avait pu ressentir. "Ma question est la suivante : est-ce que vous nous faites un chantage au suicide ?", lui a dit l'écrivain, récoltant les huées des soutiens du candidat présents derrière lui.

A lire aussi - "Emission politique" : François Fillon accuse l'Elysée d'être derrière ses affaires

"Oh, c'est triste, vous me faites de la peine"

Publicité
Face à la véhémence de ses propos, François Fillon lui a répondu qu'il se sentait "blessé par des accusations qui sont mensongères". "Oh, c'est triste, vous me faites de la peine. Il est blessé,", a ironisé Christine Angot. La tension était visible dès le début de son intervention. "Vous ne vous êtes pas retiré, vous êtes là. Si vous êtes élu, on aura un président en qui une large partie de la population n'aura pas confiance ", avait-elle déclaré en arrivant sur le plateau, sur un ton encore calme. Lorsque David Pujadas l'a interrompu pour suggérer d'entendre la réponse de François Fillon, celle-ci a refusé. L'écrivain a finalement quitté le plateau, exaspérée par la "parole malhonnête" de François Fillon. "On ne peut pas parler avec des gens comme vous", a-t-elle conclu.

En vidéo sur le même thème - L'Émission politique : Christine Angot huée par les soutiens de François Fillon