Lundi matin, sur BFMTV, le journaliste a reçu le candidat à l’élection présidentielle. Au cours de l’interview, il lui a posé des questions très personnelles et parfois surprenantes.

Est-il allé trop loin dans ses questions ? Lundi matin, Emmanuel Macron était l’invité de "L’Entretien d’embauche" de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV. Après l’avoir interrogé sur son programme et sur son patrimoine, le journaliste s’est attaqué à sa vie privée, en lui posant plusieurs questions parfois très personnelles.

Après avoir mentionné son côté "séducteur", Jean-Jacques Bourdin a évoqué le choix du candidat de ne pas avoir d’enfants. Ce dernier a nié avoir pris cette décision afin de se concentrer uniquement sur sa carrière professionnelle. "Ce sont des choix éminemment intimes. J’ai choisi, nous avons choisi avec mon épouse. C’est un choix qui n’était pas égoïste pour moi mais qui était de dire que les trois enfants qu’elle avait, qui ont un père et une mère, je pourrais les aimer en plus de cela", a-t-il répondu, s’interrompant à plusieurs reprises et baissant les yeux. Un sujet visiblement sensible pour le candidat.

"De ces choses-là, on ne parle pas"

Jean-Jacques Bourdin ne s'est pas arrêté là et a continué à interroger le candidat sur sa vie privée. Il a notamment mentionné la grand-mère d’Emmanuel Macron, "Manette". Après que l’ancien ministre de l’Economie a raconté la manière dont sa famille avait fini par accepter sa relation avec Brigitte, de 24 ans son aînée, le journaliste est allé plus loin en l’interrogeant sur le décès de "Manette". "Est-il vrai que vous avez été meurtri lorsque vous avez annoncé à François Hollande que votre grand-mère venait de décéder et qu’il a été un peu léger dans cette situation ?", a demandé Jean-Jacques Bourdin. "De ces choses-là, on ne parle pas", a rétorqué Emmanuel Macron, d’un ton sec, coupant court à ce sujet.

Publicité
Plus tôt, Jean-Jacques Bourdin est également revenu sur l'exposition de la vie privée d'Emmanuel Macron et sur la place de son épouse dans la campagne présidentielle. "Non, je ne la mets pas en avant mais je ne la cache pas", s’est-il défendu en parlant de Brigitte Macron. A la fin de l'entretien, le journaliste de BFMTV a posé une autre question surprenante au candidat. "On va s’amuser : 7 fois 8 ?", a demandé le journaliste à Emmanuel Macron. Une question à laquelle il a refusée de répondre. "Ne me faites pas vos jeux de devinettes, ce n’est pas ça l’élection présidentielle", a-t-il indiqué au journaliste, en rigolant.
Publicité
Publicité