Dans trois jours, le mandat de François Hollande sera officiellement terminé. Président de la République pendant cinq ans, le socialiste a déjà une idée de la vie "normale" qu’il va mener. 

Dimanche 14 mai, François Hollande passera officiellement les commandes de la France à son successeur élu. Le président sortant quittera ainsi le Palais qu’il a habité cinq pour entamer sa nouvelle vie, loin des ors de la République. Et si pendant longtemps, il s’est montré très discret quant à ses projets, le socialiste est de plus en prolixe. Ainsi a-t-il confié à BMF TV qu’il partira dès lundi en vacances. Pas de destination lointaine au programme mais plutôt un séjour de quelques jours en France pour "décompresser", écrit la chaîne d’info en continu sur son site. Et si la destination exacte de François Hollande n’a pas encore été communiquée, on peut supposer qu’il prendra la direction du Var où il possède une villa de 130m2.

Après les vacances, la recherche d’une maison ?

Ensuite, le président sortant reviendra très certainement en région parisienne où l’attend son appartement de fonction. Il est en effet prévu que tous les anciens chefs de l’Etat français aient leur disposition un appartement et des bureaux de fonction. Là encore, l’adresse de son logement demeure un mystère. Mais on connaît toutefois celle de son bureau : le 242, rue de Rivoli, dans le premier arrondissement de Paris. Par ailleurs, François Hollande pourrait également profité de son temps libre pour terminer sa recherche de maison près de Tulle, son fief corrézien. Il doit encore visiter "trois ou quatre autres maisons avant de prendre sa décision dans le courant de l’été. Le président veut prendre son temps", a souligné auprès du Figaro, le maire de la ville, Bernard Combes. Selon lui, le futur retraité aurait récemment eu un petit coup de cœur pour un bien, notamment en raison de sa vue et de sa façade, mais il doit encore en visiter l’intérieur.

"Il peut y avoir d’autres formes d’engagement"

Publicité
Quant à ses projets professionnels, François Hollande a expliqué qu’il comptait bien continuer à se prononcer sur certains grands dossiers internationaux, mais aussi qu’il avait l’intention de se consacrer à sa fondation, La France s’engage. "Je me suis engagé très tôt dans la vie publique mais après il peut y avoir d’autres formes d’engagement", a-t-il déclaré, écartant toutefois la possibilité de donner des conférences rémunérées. Oui, il pourra intervenir de cette manière, mais ce ne sera "pas tarifé", a-t-il précisé.

Vidéo sur le même thème - Cérémonie du 8 mai : le geste de Hollande envers Macron qui fait jaser

mots-clés : François hollande

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité