Déjà en charge des enquêtes visant Nicolas Sarkozy, le juge doit désormais instruire l'affaire d'emplois présumés fictifs de la femme et des enfants de François Fillon.

Le nom de Serge Tournaire est bien connu des militants de la droite. Juge d'instruction au pôle financier de Paris depuis 2009, il est en effet en charge de plusieurs affaires visant Nicolas Sarkozy (financement libyen, sondages de l'Elysée). C'est lui qui, le 7 février dernier, et contre l'avis de son binôme Renaud Van Ruymbeke, avait renvoyé l’ancien président en correctionnelle dans l’affaire Bygmalion. Il n'avait pas non plus hésité à placer l'ancien président sur écoute.

A lire aussi Sa femme, sa candidature : les dernières confidences de François Fillon 

Il est aidé de deux magistrates dans le dossier Fillon

Mais de manière générale, le juge Tournaire est de toutes les grandes affaires politico-financières de ces dernières années : l'affaire Tapie, l'affaire Dassault, l'affaire Sylvie Andrieux, du nom de cette socialiste condamnée pour détournement de fonds publics.

Depuis le 24 février, il est en charge du dossier Fillon, épaulé par deux magistrates peu connues, Stéphanie Tacheau et Aude Buresi. Cette dernière est aussi en charge d'un dossier sur le Front national : en janvier 2016, elle avait convoqué Marine Le Pen comme témoin assisté.

Un juge respecté et craint qui fuit la lumière

Serge Tournaire, né en 1966, est diplômé de Sciences Po et a d'abord été juge d'instruction au tribunal de grande instance d'Ajaccio. Avant de se spécialiser dans les affaires financières, il a travaillé sur des affaires de crimes organisés à la juridiction interrégionale spécialisée (JIRS) de Marseille, précise LCI

Ses collègues reconaissent son sérieux et sa probité. "C'est de loin le meilleur que je connaisse. Et, chose rare, quand il se trompe, il sait le reconnaître", a notamment déclaré l'un d'eux à L'Express"C’est : 'Je ne transige pas, je suis opposé aux arrangements, j’ai recours à la garde à vue, voire à la détention provisoire si je l’estime nécessaire'", a encore témoigné l’un d'entre eux auprès de l'hebdomadaire. "C'est quelqu'un de très intelligent, fin limier, travailleur, performant", confie un avocat pénaliste à France Info. "Sa réputation est excellente. Il est considéré comme très sérieux et courageux. Sa main ne tremble pas", confie même Eva Joly.

Publicité
Très discret, Serge Tournaire ne répond pas aux médias, si bien que l'on a pas de photo de lui, hormis un cliché volé et publié en mai 2014 dans Valeurs actuelles, et qui avait provoqué sa colère.

Vidéo sur le même thème : Hondelatte raconte l'assassinat politique de François Fillon