Alors qu’il était en direct sur BFM TV et invité à commenter son vote en 2012, le candidat à la l’élection présidentielle s’est laissé aller à insulter l’ex-chef de l’Etat. 

Philippe Poutou n’a pas mâché ses mots lundi matin. Invité de BFM TV, le candidat à l’élection présidentielle s’est en effet laissé aller à insulter Nicolas Sarkozy. Alors qu’il était interrogé sur son vote en faveur de François Hollande en 2012, il a lâché : "Pas parce qu’on espérait en Hollande mais parce qu’on se disait qu’il faut dégager l’autre con". Filmé en direct, le candidat du Nouveau Parti Anticapitaliste s’est aussitôt repris : "Parce qu’il fallait dégager Sarkozy parce qu’on avait marre et qu’on pensait que d’une certaine manière ça ferait un peu de bien".

A lire aussi – Philippe Poutout : cinq choses que vous ignoriez sur le candidat

Fillon et Mélenchon également dans le viseur de Poutou

Publicité
Philippe Poutou a également profiter de son passage dans la matinale de Jean-Jacques Bourdin pour s’en prendre une fois encore à François Fillon. Revenant sur la polémique née des propos de ce dernier sur les économies qu’il n’arrive pas à faire, l’ouvrier a déclaré : "Oui, j’arrive à mettre un peu de côté. Un peu plus que François Fillon manifestement. Et je gagne qu’un peu plus de 2 000 euros par mois". Décidément lancé, il a poursuivi en plaçant son viseur à gauche, en direction de Jean-Luc Mélenchon : "On n’est pas d’accord, parce qu’on a tout à fait autre chose à dire, même s’il y a des points communs avec des revendications contre les politiques libérales. On pense que ce n’est pas non plus ‘Mélenchon la solution’, c’est n’est pas ‘moi je’. La solution doit venir de la rue, il faut changer le rapport de force".

En vidéo – Poutou face à Bourdin : "On a toutes les raisons d’être là, merde !"