Cette carte est la preuve de votre inscription sur les listes électorales. Mais est-elle vraiment indispensable pour pouvoir voter ? Explications.

Un petit morceau de papier cartonné qui reste bien au chaud dans votre portefeuille. Le 23 avril et le 7 mai prochain, auront lieu le premier et le second tour de l'élection présidentielle. Il sera donc temps de sortir votre carte électorale. Pourtant, cette dernière n'est pas obligatoire pour pouvoir déposer son bulletin de vote dans l'urne.

En effet, comme le précise le site officiel de l'administration française, service-public.fr, la carte d'électeur n'est pas indispensable. "Vous pouvez voter en présentant : soit votre carte d'électeur + une pièce d'identité, soit une pièce d'identité seulement, indique le site internet. Si vous l'avez égarée ou ne l'avez pas encore reçue, vous pourrez quand même aller voter tant que vous êtes inscrits sur les listes électorales de votre commune. Une démarche qui se fait automatiquement pour un jeune de 18 ans mais qui doit être faite par vous en cas de déménagement.

A lire aussi - Présidentielle 2017 : ces tests qui vous aident à choisir un candidat

Elle vous indique le numéro de votre bureau de vote et son adresse

Publicité
Si elle n'est absolument nécessaire, la carte d'électeur reste quand même très utile. Envoyée par courrier par votre mairie, elle est la preuve de votre inscription sur les listes électorales et vous indique le numéro de votre bureau de vote et son adresse. Si vous habitez dans une commune de moins de 1 000 habitants, vous pouvez même vous présenter seulement avec votre carte électorale, sans fournir de pièce d'identité.

En vidéo sur le même thème - Présidentielle 2017 : multiplication des doubles inscriptions sur les listes électorales