Après avoir échoué à prévoir les résultats des primaires de la droite et de la gauche, les sondages ne se sont pas trompés pour le premier tour de la présidentielle. Duo de tête, taux d’abstention… Planet.fr fait le point.

Des prévisions plutôt correctes. Dimanche soir, lorsque les résultats du premier tour de l’élection présidentielle sont tombés, ce sont finalement les visages d’Emmanuel Macron et de Marine Le Pen que les Français ont vu s’afficher sur leurs écrans, sans grande surprise. Depuis plusieurs semaines, les instituts de sondage annonçaient en effet ce duo de tête.

Dans les derniers sondages parus, Emmanuel Macron était repassé devant Marine Le Pen. Il était crédité de 23 à 24 %, tandis que la candidate du Front national obtenait autour de 22%. Jean-Luc Mélenchon et François Fillon se disputaient, eux, la troisième place, certaines études d'opinion accordant une légère avance au candidat des Républicains. Des estimations qui correspondent aux résultats officiels rendus publics dans la soirée de dimanche.

Les scores des candidats correspondent à peu près aux prévisions 

En plus de l’ordre d’arrivée des onze candidats, les sondages ont vu juste sur les scores des candidats. Les pourcentages de voix données pour chacun correspondent à peu près aux résultats définitifs. Emmanuel Macron a obtenu 24,01%, devançant ainsi Marine Le Pen qui a récolté 21,30%. La forte progression de Jean-Luc Mélenchon ayant été mesurée dans les intentions de vote des derniers jours, le faible écart entre François Fillon, à 20,01%, et le candidat de la France Insoumise, à 19,58%, n’a pas surpris. De la même manière, le faible score de Benoît Hamon (6,35%) avait été annoncé par les sondages qui avaient capté le croisement de sa courbe avec celle de Jean-Luc Mélenchon, à la suite notamment du premier débat télévisé en mars.

Publicité
Pour la participation, les sondages ont aussi eu raison. Selon les chiffres du ministère de l’Intérieur, elle s’élève à 77,77%. Cette année, l'abstention au premier tour est ainsi légèrement plus forte qu’en 2012, mais ce chiffre confirme les estimations des instituts. Selon Le Monde, après une forte évolution dans les dix derniers jours, le taux de participation était estimé entre 75 et 78%.

Pour le moment, les sondages prévoient la victoire d’Emmanuel Macron au second tour avec près de 60% des voix. Auront-ils à nouveau raison ? Réponse le 7 mai.

En vidéo - Bernard Sananès, directeur d’un institut de sondage : "Nous étions très proche du résultat"

mots-clés : Premier tour, Raison

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité