Selon "Le Parisien", le troisième homme de la présidentielle aurait mal vécu son élimination dimanche soir. Il a brièvement fendu l'armure devant ses proches avant de prononcer son discours de défaite.

Pour François Fillon, le chemin de croix s'est terminé dimanche soir. Après des mois au fond du trou à cause des multiples affaires, le candidat de la droite a réussi à obtenir un score honorable de 20 %, mais insuffisant pour accéder au second tour.

Eliminé de la course à la présidentielle - alors qu'il en était le grand favori au début de l'année - François Fillon a semble-t-il craqué après l'annonce des résultats. Comme le rapporte Le Parisien, dans un article repéré par Le Lab, il a "brièvement fendu l'armure pendant quelques secondes devant les siens en toute fin de campagne".

Publicité
Avant d'appeler à voter pour Emmanuel Macron contre Marine Le Pen au second tour de l’élection présidentielle, François Fillon a lâché à sa plume Igor Mitrofanoff, toujours selon le quotidien : "Je ne sais pas si je parviendrai à retenir mes larmes". En effet, à la tribune pour délivrer son discours dimanche soir, le candidat est apparu avec une voix trémulante et les yeux embués. 

Vidéo sur le même thème - Présidentielle : le discours de défaite de François Fillon 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité