Le candidat à la présidentielle et l'ancien président de la République n'ont pas seulement leur physique ni leur jeune âge en commun au moment de se présenter à l'Elysée...

Quand Valéry Giscard d'Estaing s'est présenté à l'élection présidentielle de 1974, il n'avait que 48 ans. Il est ensuite devenu le plus jeune président de la Ve République. Aujourd'hui, Emmanuel Macron, 39 ans, pourrait battre ce record.

A lire aussi Emmanuel Macron et sa double vie : c’est quoi cette rumeur ?

L'ancien président de la République et le candidat ont cependant d'autres points communs. Avant de remporter l'élection présidentielle, Valéry Giscard d'Estaing a été inspecteur des finances puis ministre de l'Economie de Georges Pompidou. Deux emplois qu'a également occupés le fondateur d'"En Marche !".

Comme le souligne Francetv Info, les adjectifs qui les qualifent sont souvent les mêmes : "ambitieux, libéral, moderne, rassembleur".

Des candidats libres et rassembleurs

Les deux revendiquent également une certaine forme de liberté. "Je souhaite que ma campagne soit de l'allure la plus libre possible. Je veux dire être libre quant au ton, quant à la manière", disait le candidat du centre droit en 1974. "Il faut, pour susciter et mener ces débats, être libre. Etre libre de dire, de proposer, d'agir", dira de même Emmanuel Macron plus de quarante ans plus tard.

Publicité
Les deux hommes sont également proches dans leur volonté d'en appeler à un électorat centriste. "Il n'est ni réaliste, ni même français, de vouloir que ce soit la moitié de la France qui décide toute seule", déclarait VGE qui voulait réunir "une très large majorité du peuple français". "L'enjeu n'est pas pour moi aujourd'hui de rassembler la gauche, il n'est pas pour moi aujourd'hui de rassembler la droite. L'enjeu est de rassembler les Français", a également dit Emmanuel Macron.

Vidéo sur le même thème : Macron et la colonisation