Selon "RTL", François Fillon est persuadé que de nombreux Français, qui ne disent pas forcément la vérité dans les sondages, lui permettront d'accéder au second tour de l'élection présidentielle. 

François Fillon en est persuadé : un "vote caché" lui permettra d'accéder au second tour de l'élection présidentielle. Convaincu que les sondages ne sont pas fiables depuis leur échec lors de la primaire de la droite (et de la gauche), il pense que certains Français n'osent pas dire qu'ils votent pour lui, dans le contexte des affaires. 

Comme l'explique RTLdans l'esprit de François Fillon, ce vote caché, "ce sont surtout tous ces électeurs de droite qui n'ont pas envie de voter pour lui, qui ne l'aiment pas, qui n'aiment pas ce qu'ils ont découvert de lui. Mais qui une fois dans l'isoloir se diront 'c'est le seul programme qui nous convient', 'on n'a pas le choix'".

Une dimension identitaire dans l'affichage de ses opinions

Publicité
Comment se manifeste ce "vote caché" de manière générale ? Concrètement, lorsque les individus sont interrogés, il peut arriver que ces derniers ne livrent pas leur véritable opinion ; soit parce qu'ils redoutent l'exposition de leur opinion vis-à-vis d'autrui, soit parce qu'il considèrent que l'affichage de leur opinion peut porter atteinte à l'image qu'ils se font d'eux-mêmes.

"C’est cette dimension identitaire qui explique que l’effet zone muette peut se produire dans des conditions d’anonymat, par exemple à propos d’opinions racistes", explique Slate.

Vidéo sur le même thème : Benoît Hamon appellera à voter Jean-Luc Mélenchon s'il n'est pas au second tour

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité