Encore un rebondissement dans le "PenelopeGate". Selon Mediapart, François Fillon aurait dissimulé d'autres informations concernant l’emploi présumé fictif de son épouse comme collaboratrice parlementaire.

D’après Mediapart, Penelope Fillon aurait été employée aux côtés de son mari dès 1982. Jusque-là, François Fillon avait déclaré qu’elle n’avait travaillé pour lui qu’à partir de 1986.

Selon le site d’informations, Penelope Fillon aurait été rémunérée dès 1982, au cours du premier mandat de député de la Sarthe de son époux. A cette époque, elle était employée comme "chargée de mission" par l’Assemblée nationale. Toujours selon Mediapart, "la justice vérifie aujourd’hui la réalité des prestations fournies" de 1982 à 1986. Une révélation qui vient contredire ce que François Fillon avait déclaré il y a quelques semaines.

A lire aussi –  François Fillon : "Je ne vous demande pas de m'aimer, mais de me soutenir"

Penelope Fillon a été mise en examen le 28 mars

Sur le plateau de TF1 le 26 janvier, François Fillon avait affirmé qu’il avait employé son épouse à partir de 1997 après le départ de son précédant collaborateur parlementaire et qu’auparavant elle le conseillait à titre bénévole. Il était revenu sur ces propos dix jours plus tard pour rectifier la date de début du contrat au cours de sa conférence de presse le 6 février. Il avait alors déclaré qu'elle avait été son assistante parlementaire à partir de 1988, avant de publier sur son site de campagne, l'ensemble des revenus perçus par son épouse, le premier contrat débutant... le 1er avril 1986. Si la date à partir de laquelle Penelope aurait commencé à toucher des fonds publics fluctue, François Fillon a toujours nié le caractère fictif de de l’emploi de sa femme.

Publicité
Penelope Fillon a été mise en examen le 28 mars dernier pour "complicité et recel de détournements de fonds publics, complicité et recel d’abus de bien sociaux et recel d’escroquerie aggravée".

En vidéo sur le même thème : François Fillon raconte le calvaire de Penelope